Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

vitamineB9-epinardsLa vitamine B9 présente à la fois dans les noix, les céréales ou les épinards possède de nombreux rôles au sein de l’organisme. Indispensable à la formation du fœtus, elle en prévient les malformations nerveuses. Elle participe au renouvellement des cellules immunitaires et prévient les maladies cardiovasculaires. L’organisme, pour éviter, tout signe de carences, doit en consommer 200 μg par jour. Dans le cas contraire, des troubles comme des atteintes cutanées, hématologiques ou nerveuses peuvent se présenter.

  1. Définition
  2. Rôle physiologique
  3. Sources alimentaires et quantités associées
  4. Apports nutritionnels conseillés :nos besoins réels
  5. Statut nutritionnel : identification des groupes à risque
  6. Carences et signes de carences
  7. La supplémentation en vitamine B9
  8. Conclusion

Définition (1) (2) (5)

Définition de la vitamine B9

La vitamine B9 ou acide folique se trouve sous la forme d’une poudre cristalline de couleur jaune orangé. Elle est composée de trois éléments : un noyau ptéridine, une molécule d’acide para-aminobenzoïque et une molécule d’acide glutamique. Les dérivés actifs (instables à l’air) sont le dihydrofolate et le tétrahydropholate, ce dernier pouvant porter différents radicaux monocarbonés constituant les sites actifs de la molécule de folates. Le foie est l’organe principal de stockage. Il permet de couvrir les besoins en acide folique pendant 4 mois. Les folates sont principalement éliminés par les selles et les urines. La dose maximale autorisée en France dans les compléments alimentaires est de 200 μg/ jour.

Rôle physiologique (1) (2) (5)

L’absorption de la vitamine B9 se fait par l’alimentation sous la forme de monoglutamate. Les polyglutamates doivent être libérés des protéines animales et végétales par des protéases digestives. Cette absorption se fait au niveau du jéjunum (intestin grêle) par un transport actif ou par un mécanisme passif si ce sont des fortes doses. les rôles de la vitamine B9 sont :

  • Grossesse : la vitamine B9 joue un rôle primordial lors de la grossesse. Elle va agir sur différentes fonctions. Elle participe tout d’abord à la division cellulaire en favorisant la duplication du support génétique, l’ADN. La synthèse des tissus et donc la croissance du fœtus en est alors entièrement dépendante. Elle permet également la formation du tube neural (système nerveux) et des neurotransmetteurs du fœtus lors des premières semaines de grossesse.
  • Métabolisme : l’acide folique possède la propriété d’agir également sur le métabolisme des acides aminés et la synthèse des protéines.
  • Maladies cardiovasculaires : l’acide folique permet de prévenir la formation d’un acide aminé (l'homocystéine) dans le sang. Ce dernier, à forte concentration, peut provoquer des risques de maladies cardiovasculaires.
  • Immunité : la vitamine B9 participe au renouvellement des cellules de l’immunité, à la formation des globules rouges et à l’apport en oxygène dont l’organisme à besoin.

: allégations santé validées par l'EFSA.

Sources alimentaires et quantités associées (3) (4)

La vitamine B9 est surtout présente dans les feuilles des végétaux, d’où son nom d’acide folique (folium = feuilles en latin). Certains légumes verts en sont très riches tout comme les levures. Les autres légumes, céréales, fromages, fruits, viandes et œufs en contiennent en moindre quantité. L’apport journalier recommandé est de 200 μg / jour.

Tableau des sources en vitamine B9 et leur AJR

La vitamine B9 est hydrosoluble, une grande partie (près de 50%) de la teneur initiale peut être perdue dans l’eau de cuisson.

Apports nutritionnels conseillés : nos besoins réels (4)

La vitamine B9 est une vitamine peu synthétisée par l’organisme. Elle doit alors être apportée en quantité suffisante par notre alimentation, et notamment par la consommation des produits riches en vitamine B9 cités ci-dessus. Les besoins en vitamine B9 varient légèrement en fonction des variations climatiques, ethniques, des habitudes alimentaires et du mode de vie des individus.

Apports nutritionnels conseillés en vitamine B9 pour la population française (Afssa 2001)

Apports nutritionnels conseillés en vitamine B9

 

Statut nutritionnel : identification des groupes à risque

La vitamine B9 fait l'objet de nombreuses études nutritionnelles.

Etudes portant sur la consommation de la vitamine B9

Les principaux groupes à risque pour la vitamine B9 sont les personnes âgées, les enfants et les nouveaux-nés ou prématurés, les personnes alcooliques ou encore les femmes enceintes ou désireuses de l’être.

Carences et signes de carences (1) (2) (5)

Les signes cliniques vont différer selon la vitesse à laquelle la carence va s’installer.

La carence chronique :

Signes généraux : les signes de carences s’installent progressivement. Les premières manifestations sont une fatigue physique intense, une anorexie souvent responsable d’un retard de croissance, surtout chez l’adolescent.

Signes hématologiques : une anémie mégaloblastique (diminution de la quantité de globules rouges) apparaît lors de la carence en vitamine B9 et B12. Cette maladie se manifeste par une pâleur, des difficultés pour respirer lors d’un effort. Une coloration jaune des tissus (ictère) peut également survenir, surtout au niveau des yeux.

Signes neuropsychiatriques : les premiers signes psychiatriques observables se présentent principalement sous la forme de troubles du sommeil et de la mémoire ainsi qu’une irritabilité croissante. La dépression et la démence ne sont pas rares chez les personnes carencées. Des convulsions, un retard mental ou des troubles du comportement peuvent être également des signes de déficit. Le traitement par l’acide folique doit se faire rapidement avant que les lésions ne soient irréversibles.

La carence aiguë : la carence survient après administration d’antifoliques, elle se manifeste sous différents signes :

Signes digestifs: on observe des nausées et des diarrhées qui sont les premiers signes de carences en vitamine B9.

Signes cutanées et hématologiques : on observe en cas de carence aiguë, des ulcères au niveau des muqueuses de la bouche et de nombreuses rougeurs apparaissant sur tout le corps. Des hémorragies au niveau des muqueuses et un purpura peuvent également se manifester.

La supplémentation en vitamine B9

Les études portant sur la vitamine B9 sont nombreuses, mais principalement axées sur la prévention des malformations fœtales et les anomalies des muqueuses.

Etudes sur la supplémentation en vitamine B9

Conclusion

La vitamine B9 est hydrosoluble et synthétisée en quantité non suffisante par l’organisme. Elle doit être apportée par l’alimentation car elle est peu stockée. L’acide folique est nécessaire chez la femme enceinte pour éviter des malformations du système nerveux chez le fœtus. Il intervient également dans le métabolisme des acides aminés, la formation des globules rouges et dans le mécanisme immunitaire. Les carences en acide folique ne sont pas si rares et se manifestent sous différentes formes (troubles digestifs, comportementales, fatigue). Ces symptômes doivent être traités rapidement avant que ceux-ci ne deviennent irréversibles.

Bibliographie :

  • (1) Les vitamines Données Biochimiques nutritionnelles et cliniques CEIV
  • (2) Le nouveau guide des vitamines de Thierry Souccar et du Dr Jean Paul Curtay
  • (3) Afssa apports nutritionnels conseillés pour la population française
  • (4) http://www.afssa.fr/TableCIQUAL/
  • (5) Encyclopédie des vitamines, Volume 1, 2, 3, Jean- Claude Guilland et Bruno Lequeu, Lavoisier 2009