Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Manger équilibré et pratiquer une activité physique régulière sont essentiels pour rester en bonne santé.

Mais les Français appliquent-ils ces conseils au quotidien ? L’étude NutriNet-Santé a besoin de vous !

L’étude NutriNet

etude_nutrinetL’étude NutriNet-Santé est menée depuis mai 2009 par l'Unité de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle (UREN) dirigée par le Dr Serge Hercberg. Elle a pour principal objectif de rapporter la consommation alimentaire, les activités physiques pratiquées et les éventuels problèmes de santé des internautes.

Les résultats serviront à étudier :

  • les comportements alimentaires et leurs déterminants en fonction de l’âge, du sexe, des conditions socio-économiques, du lieu de résidence…
  • les relations entre les apports alimentaires, l’activité physique, l’état nutritionnel et la santé. Tous les grands problèmes de santé seront étudiés : entre autres l’obésité, l’hypertension artérielle, le diabète, les dyslipidémies, les maladies cardiovasculaires, les cancers….

A ce jour, l'étude compte près de 205 000 participants, dont la majorité a entre 25 et 65 ans. 76% sont des femmes. L'étude doit durer 5 ans et espère recruter plus de 500 000 inscrits.

Cette étude est ouverte à toute personne de plus de 18 ans résidant en France ou en Outre-mer et possédant un accès à internet ainsi qu’une adresse mail personnelle. La participation est bénévole et n’engendre aucun coût pour l’inscrit. L’inscription se fait via le site interne de l’étude : en plus des questionnaires habituels portant sur les caractéristiques de l’internaute et sur son hygiène de vie (alimentaire, physique et état de santé), un bilan clinique et biologique est proposé à l’ensemble des Nutrinautes afin de constituer des ressources supplémentaires. L’ensemble des résultats aidera la recherche à expliquer l’apparition, le mécanisme et les facteurs nutritionnels de certaines maladies.

Les données transmises sont confidentielles, seuls les chercheurs de cette étude y ont accès. Les résultats ne seront utilisés qu’à des fins scientifiques et leur publication ne comportera aucun résultat individuel.

Les premiers résultats de l’étude NutriNet-Santé

Des premiers résultats sont disponibles dès maintenant sur le site de l’étude. Ils nous donnent notamment des informations sur la consommation de certaines denrées alimentaires :

  • iStock_000009252801nutrinetXSmallexemple 1 : la consommation de fruits en France : les femmes consomment en moyenne 273g/j de fruits, contre 269g/j pour les hommes. La consommation la plus fréquente se trouve dans le Sud-Est, et est 2 fois plus importante chez les plus de 65 ans que chez les moins de 25 ans. Plus les revenus et les niveaux d'éducation sont élevés, et plus la consommation est importante.
  • exemple 2 : 61% de la population (près de 2 individus sur 3) grignotent. 26% le font de façon occasionnelle (2 jours sur 3), et 35% sont des grignoteurs réguliers (3 jours sur 3). Le grignotage se définit comme une consommation d'aliments ou/et de boissons caloriques (hors thé, eau) entre les trois principaux repas de la journée

Cette enquête a permis également de mettre en évidence les régions les plus touchées par l'obésité et le surpoids, qui sont les régions Nord-Pas-de-Calais, Lorraine et Picardie, contrairement aux régions Midi-Pyrénées, Languedoc et Bretagne qui semblent être plus épargnées par ce phénomène. L'obésité s'accroît avec l'âge et diminue avec l'augmentation à la fois des diplômes et des revenus.

Des études essentielles pour faire progresser les mentalités

L’étude NutriNet-Santé fait suite à de nombreuses enquêtes alimentaires qui ont été menées en France ces dernières années. Les études Inca 1 et Inca 2 menées par l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail), respectivement entre 1998 et 1999 et entre 2005 et 2007, ont mis en avant les difficultés des Français à suivre les recommandations nutritionnelles et alimentaires. L’étude Baromètre Nutrition-Santé (2008-2009) menée par l’INPES (Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé) a permis, en plus de recueillir des informations sur le comportement alimentaire des Français, de connaître leur niveau de connaissances nutritionnelles et alimentaires. Les conséquences de cette alimentation sur la santé et notamment sur l’apparition de surpoids et d’obésité ont également été mesurées à travers ces études.

Ces différentes études ont toutes montré les difficultés qu’avaient les Français à s’alimenter de façon équilibrée et que cela entraîne progressivement des conséquences importantes sur l’apparition et le développement de certaines maladies (obésité, diabète, maladies cardiovasculaires). Elles ont permis à l’Etat d’adapter ses programmes de prévention via la mise en place des différents PNNS (Programme Nationale Nutrition Santé), dans le but de faire prendre conscience à la population que l’alimentation était un facteur déterminant de leur état de santé.

Pour devenir acteur de ce grand programme médical, rendez-vous sur https://www.etude-nutrinet-sante.fr/