Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

 

Effet vitamine B12 et troubles cognitifs

Vitamin B12, cognition, and brain MRI mesures, CC Tangney and Al, Neurology 2011; 77(13):1276–1282

 

Un déficit en vitamine B12 chez les personnes âgées serait associé à l’augmentation des troubles cognitifs (mémoire, attention) et à une diminution du volume cérébral.

Effet vitamine B12 et pleurs excessifs chez les nouveaux nés

Maternal vitamin B-12 and folate status during pregnancy and excessive infant crying. Goedhart G, Van der Wal MF, Van Eljsden M, Bonsel GJ, Early Hum dev, 2011 Apr 87;(4) 309-14

Cette étude montre que plus le taux de vitamine B-12 est faible chez une femme enceinte, et plus le nouveau-né sera à même de présenter des pleurs excessifs dans les 3 premiers mois de sa vie. La vitamine B12 jouant un rôle dans la maturation des rythmes du sommeil, son taux peu élevé pourrait expliquer les pleurs des enfants, dont le sommeil est alors perturbé.

Effet vitamine B12 et maladies cardiovasculaires

Lowering blood homocysteine with folic acid based supplements: meta-analysis of randomised trials. Homocysteine Lowering Trialists' Collaboration. BMJ. 1998 Mar 21;316(7135):894-8.

Une étude, portant sur 1114 sujets âgés de 23 à 75 ans, a montré qu’une supplémentation en vitamine B12 associée à la vitamine B9 pouvait réduire le taux d’homocystéine, acide aminé soufré impliqué dans les maladies cardiovasculaires. Les personnes suplémentées pendant au moins 3 semaines ont vu leur taux d'homocystéine diminuer par rapport au groupe non supplémenté.

Effet vitamine B12 et maladie mentale

Hutto BR. Folate and cobalamin in psychiatric illness. Compr Psychiatry. 1997; 38(6):305–314.

Un monsieur âgé de 81 ans fut emmené dans un hôpital psychiatrique pour un changement brusque de comportement (hyperactivité, agressivité…). Son taux de vitamine B12 était anormalement bas. En une semaine de complémentation en cette vitamine, le patient retrouva un comportement normal. D’autres études similaires sont décrites avec le même type de symptômes psychiatriques, qui disparaissent rapidement dès qu’une supplémentation en vitamine B12 est administrée.

Effet vitamine B12 et fatigue

Yoshihara K, Kubo C. Overview of medical treatment and management of chronic fatigue syndrome. Nippon Rinsho. 2007 Jun; 65(6):1077–81.

Dès le début des années 60, les médecins ainsi que les chercheurs se sont intéressés à la supplémentation en vitamine B12 chez des patients fatigués voire dépressifs. Les résultats furent spectaculaires, avec une nette diminution de cette fatigue voire une disparition totale après seulement 2 à 3 semaines de traitement (voire parfois même des semaines après l’arrêt de cette supplémentation).