Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Retour liste alphabétique

  1. Nom et famille
  2. Description, composition et partie utilisée
  3. Propriétés
  4. Conseils d'utilisation

acerola

Nom et famille

Malpighia punicifolia

L'acérola appartient à la famille des Malpighiacées.

Description, composition et partie utilisée

L'acérola est un fruit provenant d’Amérique centrale et des Antilles. Il est également appelé "cerise des Barbares" ou "des Antilles". Son goût est acidulé. L’acérola contient également de la vitamine B6, de la vitamine B1 et de la vitamine A ainsi que de nombreux minéraux.

Propriétés

L’absence de stockage de la vitamine C par l’organisme explique la nécessité d’un apport quotidien suffisant. Grâce à sa teneur en cette vitamine, beaucoup plus importante que l’orange (de 1000 à 2000 mg pour 100g de fruit), l'acérola est employée pour son effet dynamisant dans certains états de fatigue passagers. Elle a un effet positif sur l’énergie psychique et la concentration.

Conseils d'utilisation/précaution

L'acérola est souvent utilisé sous forme d'extrait ou de poudre. Les fruits peuvent également être consommés, cependant il n'existe pas de dosage particulier. Il n'existe pas de contre-indication quant à sa consommation, mais il est à éviter en cas d'allergies à cette famille de plantes.

Bibliographie

BRUNETON J. "Pharmacognosie Phytochimie Plantes médicinales", éditions Lavoisier Tec & Doc, 1993, pp. 563-567.
CURTAY J.P. « la nutrithérapie, bases scientifiques et pratique médicale”, éditions Boiron, 1995, p.177-178.
DUPIN H., ABRAHAM J., GIACHETTI I., « Apports Nutritionnels Conseillés pour la population française», CNRS-CERMA, Lavoisier Tec & Doc, 1994
LE GRUSSE J. & WATIER B. : Les vitamines, données biochimiques, nutritionnelles et cliniques. Editions Centre d’Etude et d’Information sur les vitamines, 1993
GUILLAND J.C & LEQUEU B. : Les vitamines, du nutriment au médicament. Editions Médicales Internationales ; Tec & Doc, Lavoisier, 1992).
SOUCCAR T., CURTAY J.P. « Le nouveau guide des vitamines », éditions du Seuil, 1996, pp.275-277.
VAN HELLEMONT J. "Compendium de phytothérapie", APB Service Scientifique, 1986, pp. 275-277.