Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

bourracheRetour liste alphabétique

  1. Nom et famille
  2. Description, composition et partie utilisée
  3. Propriétés
  4. Conseils d'utilisation

Nom et famille

Borago officinalis

La bourrache appartient à la famille des Boraginacées.

Description, composition et partie utilisée

La bourrache est originaire de Syrie et pousse tout au long de l’année. Principalement cultivée en Europe et en Amérique du Nord, on la retrouve essentiellement dans les potagers ou sur le bord des chemins. La graine de bourrache est très riche en acides gras essentiels : les acides gamma-linoléniques.

Ils sont transformés par l’organisme en d’autres acides gras qui entrent dans la composition des phospholipides de la membrane cellulaire, et notamment des membranes des cellules de la peau. La membrane des cellules est constituée d’une double couche de phospholipides. La perméabilité et la fluidité de la membrane sont assurées par ces phospholipides.

L’apport d’acides gamma-linoléniques par l’alimentation permet donc de maintenir une bonne santé des cellules de la peau.

Les parties utilisées sont les graines et les fleurs afin d'en retirer l'huile.

Propriétés

De nombreuses études ont démontré l’efficacité de l’huile de bourrache extraite des graines dans le traitement de l’eczéma, l’huile atténuant les rougeurs et les démangeaisons des patients. (1)

Les acides gras présents favorisent l’hydratation des couches supérieures de l’épiderme, l’élasticité de la peau et sa tonicité.

La bourrache permettrait également de traiter la parakératose séborrhéique, maladie cutanée, mais également de réduire l’inflammation de gencives liée à la parodontite. (2) (3)

L’huile de bourrache pourrait également, selon certaines études, soulager les symptômes liés à l’arthrite en améliorant les douleurs aux articulations et en diminuant l’inflammation. (4)

Conseils d'utilisation

Il est conseillé de prendre entre 6 et 12 g d'huile de bourrache par jour pour en obtenir les effets positifs.

Bibliographie

(1) Kindrarztl Prax.1992 Oct;60(7):199-202.[Treatment of atopic dermatitis with borage seed oil (Glandol)--a time series analytic study. Bahmer FA, Schäfer J. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1434338?dopt=Abstract
(2) Pediatr Dermatol. 1997 Nov-Dec;14(6):423-5. Malassezia furfur in infantile seborrheic dermatitis. Tollesson A, Frithz A, Stenlund K. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9436835?dopt=Abstract
(3) Prostaglandins Leukot Essent Fatty Acids. 2003 Mar;68(3):213-8. Pilot study of dietary fatty acid supplementation in the treatment of adult periodontitis. Rosenstein ED, Kushner LJ, Kramer N, Kazandjian G. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12591005?dopt=Abstract
(4) Rheumatology (Oxford). 2003 May;42(5):652-9. Herbal medicines for the treatment of rheumatoid arthritis: a systematic review. Soeken KL, Miller SA, Ernst E. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12709541?dopt=Abstract
The Natural Pharmacist (Ed). Natural Products Encyclopedia, Herbs & Supplements – GLA (Gamma-Linolenic Acid), ConsumerLab.com. [Consulté le 4 mars 2010]. www.consumerlab.com Blumenthal M., Goldberg A., Brinckmann J. (Ed). Commission E Monographs. Borage. American Botanical Council, 1998.