Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Présentation

cerveau

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative entraînant progressivement la perte de la mémoire et des autres fonctions cognitives (attention, reflexes). Apparaissant principalement après 65 ans, cette maladie ne possède, à l’heure actuelle, aucun traitement efficace.

Très éprouvante pour l'entourage, cette maladie doit faire l'objet d'un diagnostic précoce afin de préparer la famille à la perte progressive de l'autonomie de la personne atteinte.

 

Causes et manifestations

La maladie d'Alzheimer est une maladie engendrée par la destruction progressive des cellules nerveuses situées dans les régions de la mémoire et des facultés mentales. Elle a pour conséquence directe le déclin irréversible des facultés cognitives (parole, mémoire, gestuel...). La personne atteinte d'Alzheimer présente différents symptômes qui se répètent régulièrement et qui augmentent en intensité avec le temps :

  • Altération de la mémoire à court terme
  • Difficulté pour parler et trouver ses mots
  • Difficulté pour suivre ou entretenir une conversation
  • Impossibilité de planifier un évènement (sortie, dîner, ...)
  • Perte du sens de l'orientation
  • Perte d'autonomie
  • Atteinte de la mémoire à long terme (reconnaissance des proches, des objets, ...)
  • Changements d'humeurs et de personnalité (agressivité, délire, ...)

La maladie d'Alzheimer apparaît généralement après 60 ans et se caractérise comme une forme de démence. Bien qu'associée le plus souvent à la vieillesse, cette maladie n'est pas un processus normal du vieillissement, mais une forme accélérée et anormale de celui-ci.

Les causes d'apparition de cette maladie ne sont pas encore établies, mais les principaux éléments comme la génétique ou les maladies cardiovasculaires semblent des facteurs de risque à prendre en considération.

La progression de la maladie d'Alzheimer diffère selon les patients. En moyenne, l'espérance de vie oscille entre 8 et 12 ans. Plus la maladie se déclare tard et plus sa progression est fulgurante.

Prévalence

En France, la maladie d'Alzheimer affecterait 20,5% des femmes et 13,2% des hommes de plus de 75 ans (étude PAQUID) (8) . Avant cet âge, les formes précoces ne sont pas rares puisqu'il existe 32000 cas avant 60 ans et 1000 cas avant 50 ans (8) . L'incidence s'élève à 225000 nouveaux cas chaque année. Près de 60% des patients sont directement à la charge des familles et non dans des structures spécialisées. (8)

Prévention

Il n'existe pour le moment aucun moyen de prévenir l'apparition de la maladie d'Alzheimer. Cependant, une alimentation équilibrée et variée, associée à une bonne hygiène de vie permettraient de ralentir le processus de vieillissement et donc de diminuer la possibilité de développer une telle maladie.

  • Consommer des fruits, des légumes du poisson, de l'huile d'olive (9) : le régime méditerranéen permettrait, selon une étude américaine, de diminuer le risque de développer la maladie d'Alzheimer. Le fort pouvoir antioxydant associé à ce régime protégerait les neurones d'une destruction prématurée.
  • Pratiquer une activité physique régulière : l'activité physique régulière (20 minutes de marche par jour) permettrait de d'améliorer les fonctions cognitives des personnes sujettes à des troubles de la mémoire. (10) . Les personnes pratiquant une activité physique développeraient moins cette maladie que les autres (11).
  • S'entrainer mentalement : les exercices mentaux tout au long de la vie et avant que la maladie ne se déclare semblent également être un bon moyen pour prévenir la démence. (11)

Traitements et approches complémentaires

iStock_000005937673XSmallattentionIl existe de nombreux traitements médicamenteux pour ralentir la progression d'Alzheimer, cependant nous ne les développerons pas à travers ce site. Pour plus d'informations à ce sujet, renseignez-vous auprès de votre médecin.

 


Une bonne hygiène de vie, à savoir une alimentation équilibrée et une activité physique régulière est un moyen efficace pour prévenir l'apparition de la maladie d'Alzheimer. Par ailleurs, l'hygiène de vie devrait faire partie intégrante de la prise en charge thérapeutique de cette maladie.

Certains nutriments (vitamines et minéraux), ainsi que certaines plantes peuvent aider à prévenir la maladie.

 

Nutriments Apports nutritionnels Conseillés
Personnes âgées
Mécanisme d'action Aliments ou parties utilisées Efficacité prouvée
Oméga-3 125 à 250 mg par jour Le DHA permet de stimuler les fonctions cérébrales en favorisant la formation de neurones. (2) Saumon, crevettes, huile de lin +++
Vitamine E
Tocophérols
20 à 50 μg par jour Une combinaison des différentes formes de vitamine E permettrait aux personnes âgées de voir leur risque de développer la maladie d’Alzheimer diminuer de 45 à 54%. (1) Epinards, mangue, huile d'olive +++
Ginkgo Le ginkgo biloba se trouve sous la forme d'extrait. Prendre entre 120 et 240 mg par jour en deux ou trois doses. Il serait également efficace pour ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer en améliorant les pertes de mémoires, la dépression et les autres signes de démence. (3) (4) Feuilles ++
Curcuma Le rhizome peut être consommé en poudre (1 à 3 g par jour) ou en infusion (1,5 g de rhizome dans 150 ml d'eau bouillante pendant 10 minutes, deux fois par jour). Des études in vitro montrent que le curcuma pourrait ralentir la progression de la maladie d'Alzheimer (12) Rhizome ++
Grenade La grenade se consomme fraîche ou sous forme de jus ou de purée. Les graines sont également comestibles. La peau doit être bien lisse et d'un beau rouge pour s'assurer de la fraîcheur du fruit. Les patients atteints d’Alzheimer pourraient également voir leurs signes neurologiques s’améliorer par une consommation de grenade. (5) Fruits ++
Sauge Les feuilles sont consommées sous forme de tisane (1 à 3 g de feuilles séchées dans 150 ml d'eau bouillante pendant 10 minutes, et ce 3 fois par jour). On les retrouve également en extrait sec (180 à 360 mg par jour) ou liquide (1 à 3 ml, 3 fois par jour). Elle pourrait agir sur l’attention, l’anxiété et la mémoire des patients souffrants d’Alzheimer en les rendant plus à l’écoute et plus calme. (6) Feuilles ++
Mélisse La mélisse peut se consommer en infusion à partir de 1,5 à 4,5 g de feuilles séchées, le tout dans 150 ml d'eau bouillante de 2 à 3 fois par jour. Grâce à son action sur le système nerveux, la mélisse pourrait aider les patients atteints d’Alzheimer à améliorer leurs performances cognitives. (7) Feuilles ++
Vitamine B1
Thiamine
1,2 mg par jour La vitamine B1 favorise le bon fonctionnement du système nerveux en intervenant dans la transmission des influx nerveux. Elle stimule les fonctions cérébrales comme l’attention et la mémoire en permettant de lutter contre les problèmes d’irritabilité. Porc, noisettes, céréales +
Vitamine C
Acide L ascorbique
120 mg par jour La vitamine C permet, par son action anti-oxydante, de lutter contre le vieillissement des cellules. Elle participe au renouvellement de la vitamine E, principal antioxydant de notre organisme. Kiwi, orange, poivron rouge +
Calcium 1200 mg par jour En facilitant l’action de l’acétylcholine (un neurotransmetteur), il participe à la mémoire et à l’apprentissage. Produits laitiers, sardine, épinards +
Phosphore 800 mg par jour Le phosphore est essentiel pour le fonctionnement du cerveau car il participe à la formation des cellules nerveuses. Pâtes, riz, fraises +
Potassium 4700 à 5100 mg par jour Le potassium assure une bonne transmission et propagation de l’influx nerveux dans tout l’organisme Lentilles, dattes, bananes +
Cuivre 1,5 mg par jour L’attention, la mémoire et le sommeil sont contrôlés par le cuivre. Celui-ci va agir sur la communication entre les neurones. Lentilles, chocolat noir, raisins secs +
Manganèse 2 mg par jour En association avec l’acide para-aminobenzoïque, il stimule l’hypophyse, favorisant ainsi la sécrétion d’acétylcholine, un neuromédiateur capital dans le fonctionnement du cerveau (mémoire, concentration, action) Soja, riz, noix +

Légende : + Effet possible, ++ Effet probable, +++ Bon effet, ++++ Très bon effet

Bibliographie


(1) High plasma levels of vitamin E forms and reduced Alzheimer's disease risk in advanced age Journal of Alzheimer's Disease (JAD), 5 July 2010, DOI: 10.3233/JAD-2010-091450
Authors: Francesca Mangialasche, Miia Kivipelto, Patrizia Mecocci, Debora Rizzuto, Katie Palmer, Bengt Winblad, Laura Fratiglioni
(2) Etude florent et Al,2006, Action du peptide β amyloïde sur le tissu neuronal en présence ou en absence du DHA

(3)Cochrane Database Syst Rev. 2002;(4):CD003120. Ginkgo biloba for cognitive impairment and dementia. Birks J, Grimley EV, Van Dongen M. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12519586
(4)Wien Med Wochenschr.2007;157(13-14):295-300.Effects of Ginkgo biloba extract EGb 761 on neuropsychiatric symptoms of dementia: findings from a randomised controlled trial.Scripnikov A, Khomenko A, Napryeyenko O; GINDEM-NP Study Group. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17704975
(5)Neurobiol Dis. 2006 Dec;24(3):506-15. Epub 2006 Sep 28. Pomegranate juice decreases amyloid load and improves behavior in a mouse model of Alzheimer's disease. Hartman RE, Shah A, Fagan AM, Schwetye KE, Parsadanian M, Schulman RN, Finn MB, Holtzman DM http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17010630?dopt=Citation
(6)J Clin Pharm Ther. 2003 Feb;28(1):53-9. Salvia officinalis extract in the treatment of patients with mild to moderate Alzheimer's disease: a double blind, randomized and placebo-controlled trial. Akhondzadeh S, Noroozian M, Mohammadi M, Ohadinia S;Jamshidi AH, Khani M http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12605619
(7)J Neurol Neurosurg Psychiatry. 2003 Jul;74(7):863-6.Melissa officinalis extract in the treatment of patients with mild to moderate Alzheimer's disease: a double blind, randomised, placebo controlled trial. Akhondzadeh S, Noroozian M, Mohammadi M, Ohadinia S, Jamshidi AH, Khani M. www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12810768?dopt=AbstractPlus
(8) http://www.francealzheimer.org/pages/combattre-alzheimer/info-recherche-prevalence.php
(9)
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16622828 Mediterranean diet and risk for Alzheimer's disease.Scarmeas N Stern Y, Tang MX, Mayeux R, Luchsinger JA.
(10) Effect of physical activity on cognitive function in older adults at risk for Alzheimer disease: a randomized trial.Lautenschlager NT, Cox KL, Flicker L, Foster JK, van Bockxmeer FM, Xiao J, Greenop KR, Almeida OP. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18768414
(11) Promising strategies for the prevention of dementia.Middleton LE, Yaffe K. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19822776
(12) Ono K, Hasegawa K, Naiki H, Yamada M. Curcumin has potent anti-amyloidogenic effects for Alzheimer’s beta-amyloid fibrils in vitro J Neurosci Res. 2004 Mar 15;75(6):742-50. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14994335?dopt=Abstract