Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

iStock_000009859802XSmallsojaRetour liste alphabétique

  1. Nom et famille
  2. Description, composition et partie utilisée
  3. Propriétés
  4. Conseils d'utilisation

Nom et famille

Glycine max

Le soja appartient à la famille des Fabacées.

Description, composition et partie utilisée

Le soja est une plante grimpante largement cultivée pour ses graines oléagineuses.

La graine de soja contient divers minéraux (phosphore, magnésium, sodium, calcium, souffre) et oligo-éléments (fer, cuivre, manganèse, zinc), des protéines, des lipides, des glucides, des vitamines (vitamine E, provitamine A, vitamines du groupe B) et des flavonoïdes.

Propriétés

Les isoflavones contenues dans le soja sont appelées "phytoestrogènes", car leur structure présente des similitudes avec les oestrogènes, homones sexuelles féminines. Grâce à leur présence, le soja participe à l'amélioration du bien-être des femmes en période de ménopause, notamment dans le cas de bouffées de chaleur, (1) tout en participant à la reminéralisation osseuse grâce à sa richesse en minéraux et oligo-éléments.

La consommation de soja permet de réduire le risque de maladie cardiovasculaire en diminuant le taux de mauvais cholestérol dans le sang. (2) Elle permet également de diminuer la tension artérielle. (3)

Le soja possède des saponines, antioxydants réputés pour lutter contre le stress oxydatif des cellules et donc de les protéger notamment contre le cancer (colon, poumons,…)(4)

Conseils d'utilisation

On recommande de consommer entre 30 et 90 mg de soja par jour.

Bibliographie

(1)Circulation. 2006 Feb 21;113(7):1034-44. Epub 2006 Jan 17.Soy protein, isoflavones, and cardiovascular health: an American Heart Association Science Advisory for professionals from the Nutrition Committee. Sacks FM, Lichtenstein A, Van Horn L, Harris W, Kris-Etherton P, Winston M; American Heart Association Nutrition Committee. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16418439
(2)National Cholesterol Education Program Expert Panel. Detection, evaluation, and treatment of high blood cholesterol in adults (Adult Treatment Panel III). National Heart, Lung, and Blood Institute; 2002.
(3)Ann Intern Med. 2005 Jul 5;143(1):1-9.Effect of soybean protein on blood pressure: a randomized, controlled trial. He J, Gu D, Wu X, Chen J, Duan X, Chen J, Whelton PK. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15998749?dopt=Abstract
(4)J Nutr. 2005 May;135(5):1239-42. Environmental influences on isoflavones and saponins in soybeans and their role in colon cancer. MacDonald RS, Guo J, Copeland J, Browning JD Jr, Sleper D, Rottinghaus GE, Berhow MA. http://jn.nutrition.org/cgi/content/abstract/135/5/1239
Albertazzi P.A. et al. “ The Effect of Dietary Soy Supplementation on Hot Flushes”, Obstet. Gynecol. 1998, 91, 6-11. Anderson J.W. et al. “Meta-analysis of The Effects of Soy Proteins Intake on Serum Lipids”, New Engl. J. of Med. 1995, 333, 276-82. Anderson J.W., Univ. Of Kentucky, « Valeur estimée de la teneur en isoflavones de certains produits à base de soja », 80ème Rencontre Annuelle de l’American Dietetic Association, Soja actualités, octobre 1998. Anderson John J.B., Garnier S.C. « The Effects of Phytoestrogenes on Bone », Nutrition Research, 1997, Vol. 17, n°10, pp 1617-1632. Bruneton J. « Pharmacognosie Phytochimie Plantes médicinales », 2ème édition, Lavoisier Tec & Doc, 1993. Brzezinski A. et al. « Short–term effects of Phytoestrogen-rich Diet on Postmenopausal Women », The Journal of The North American Menopause Society, 1997, 4, n°2, pp 89-94. CETIOM-INRA « Le soja : Physiologie de la plante et adaptation aux conditions françaises », Paris : CETIOM-INRA, 1986. Challem Jack « Soy S