Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

iStock_000008990801XSmallpissenlitRetour liste alphabétique

  1. Nom et famille
  2. Description, composition et partie utilisée
  3. Propriétés
  4. Conseils d'utilisation

Nom et famille

Taraxacum dens leonis

Le pissenlit appartient à la famille des Astéracées.

Description, composition et partie utilisée

La racine du pissenlit est constituée de principes amers dénommés taraxacine, des terpènes, des stérols, des acides phénoliques, des coumarines, ainsi que d’autres constituants tels que le fructose qui s’accumule au printemps, ou l'inuline qui s’accumule à l’automne, et une teneur élevée en potassium.

Les feuilles de pissenlit sont également utilisées pour leurs vertus.

Propriétés

Etant amère, la racine de pissenlit stimule la sécrétion des organes de la digestion et a une action diurétique liée au potassium. (1) (2)

La racine est utilisée traditionnellement en tant que « dépuratif ». Le pissenlit permettrait à l’organisme une meilleure élimination des toxines en agissant sur les organes de drainage de l’organisme, aussi bien au niveau du foie, de l’intestin, du rein que de la peau.

La Commission Européenne reconnaît l’usage de la feuille et de la racine pour améliorer les fonctions biliaire et urinaire, traiter la perte d’appétit et les troubles digestifs mineurs.

Conseils d'utilisation

Le pissenlit peut être consommé en tisane (4 à 10 g de feuilles séchées dans 150 ml d'eau durant 5 à 10 minutes et ce 3 fois par jour), ou en extrait (4 et 10 ml , 3 fois par jour). La racine peut être utilisée en décoction (3 à 5 g dans une tasse d'eau, 3 fois par jour).

Bibliographie

(1) J Ethnopharmacol. 2006 Oct 11;107(3):313-23. Epub 2006 Jul 22. Taraxacum--a review on its phytochemical and pharmacological profile. Schütz K, Carle R, Schieber A. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16950583
(2) J Altern Complement Med. 2009 Aug;15(8):929-34. The diuretic effect in human subjects of an extract of Taraxacum officinale folium over a single day. Clare BA, Conroy RS, Spelman K. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19678785
BIDRI M. « Le Pissenlit (Taraxacum officinalis) Utilisation en Allopathie et en Homéopathie », Thèse de Doctorat en Pharmacie, Bordeaux II, 1992, pp.27-29, 30, 33. BRUNETON J. "Pharmacognosie Phytochimie Plantes médicinales", éditions Lavoisier Tec & Doc, 1993. PARIS RR, MOYSE H. « Matière médicale », tome III, éd. Masson, 1971, p. 429. RUBLIN M., MESSALI J. « Guide pratique de Phytothérapie et d’Homéopathie », Ellipses, édition Marketing, 1990, pp.137.
VALNET J. « Traitement des maladies par les légumes, les fruits et les céréales », 9ème édition Maloine, 1985, pp.349-351. VAN HELLEMONT J. "Compendium de Phytothérapie", éditions APB Service Scientifique, 1986. WILCHTL M., ANTON R. "Plantes thérapeutiques, tradition, pratique officinale, science et thérapeutique", éditions Tec & Doc, 1999, pp. 546-549.