Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

iStock_000010018414XSmallgrenadeRetour liste alphabétique

  1. Nom et famille
  2. Description, composition et partie utilisée
  3. Propriétés
  4. Conseils d'utilisation

Nom et famille

Punica granatum

La grenade appartient à la famille des Lythracées.

Description, composition et partie utilisée

Le grenadier est un arbuste originaire du Moyen-Orient. Il est aujourd'hui cultivé dans les régions tropicales du monde entier. Au grenadier et à son fruit se rattachent une foule de symboles.

Le grenadier est connu de par les alcaloïdes que renferme l’écorce. Les grenades ont été découvertes dans les tombes égyptiennes datant de 2500 avant. J-C. La baie du grenadier est très facilement identifiable par sa forme cortiquée arrondie, d’un rouge écarlate et surmontée des dents du calice.

Le fruit contient de nombreux pépins enveloppés d’une pulpe rose grenat. La grenade se retrouve parmi les fruits qui contiennent le plus d’antioxydants. Les flavonoïdes (anthocyanines), les tannins et l’acide ellagique (polyphénol antioxydant) qui confèrent un goût amer et une couleur rouge apportent, au jus, une grande activité antioxydante.

Propriétés

Une étude clinique chez des hommes en pleine santé consommant quotidiennement 50 ml de jus de grenade pendant deux semaines a permis d’augmenter de manière significative l’activité antioxydante de leur plasma. (1)

La grenade permettrait, selon plusieurs études, de prévenir les maladies cardiovasculaires en diminuant le taux de mauvais cholestérol dans le sang. (2). Un effet hypotenseur est également observé lors d’une consommation régulière de grenade. (3)

La consommation de grenade préviendrait l’apparition de certains cancers, comme celui de la prostate ou du sein. (4)

Les patients atteints d’Alzheimer pourraient également voir leurs signes neurologiques s’améliorer par une consommation de grenade. (5)

La grenade constitue un remède efficace contre la diarrhée. En effet, la peau a un effet astringent sur les muqueuses intestinales, ce qui va avoir pour effet de ralentir le transit et donc de contrecarrer la diarrhée.

La valeur Orac de la grenade est de 4479 μmol TE/100g.

Conseils d'utilisation

La grenade se consomme fraïche ou sous forme de jus ou de purée. Les graines sont également comestibles. La peau doit être bien lisse et d'un beau rouge pour s'assurer de la fraicheur du fruit.

Bibliographie

(1)Pomegranate juice consumption reduces oxidative stress, atherogenic modifications to LDL, and platelet aggregation: studies in humans and in atherosclerotic apolipoprotein E–deficient mice1,2 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10799367 Am J Clin Nutr ; 2000
(2)Drugs Exp Clin Res. 2002;28(2-3):49-62. Pomegranate juice flavonoids inhibit low-density lipoprotein oxidation and cardiovascular diseases: studies in atherosclerotic mice and in humans Aviram M, Dornfeld L, Kaplan M, Coleman R, Gaitini D, Nitecki S, Hofman A, Rosenblat M, Volkova N, Presser D, Attias J, Hayek T, Fuhrman B http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12224378?dopt=Citation
(3)Atherosclerosis. 2001 Sep;158(1):195-8. Pomegranate juice consumption inhibits serum angiotensin converting enzyme activity and reduces systolic blood pressure. Aviram M, Dornfeld L. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11500191?dopt=Citation
(4)Breast Cancer Res Treat. 2002 Feb;71(3):203-17. Chemopreventive and adjuvant therapeutic potential of pomegranate (Punica granatum) for human breast cancer. Kim ND, Mehta R, Yu W, Neeman I, Livney T, Amichay A, Poirier D, Nicholls P, Kirby A, Jiang W, Mansel R, Ramachandran C, Rabi T, Kaplan B, Lansky E. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12002340?dopt=Citation Proc Natl Acad Sci U S A. 2005 Oct 11; 102(41):14813-8. Epub 2005 Sep 28. Pomegranate fruit juice for chemoprevention and chemotherapy of prostate cancer. Malik A, Afaq F, Sarfaraz S, Adhami VM, Syed DN, Mukhtar H. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16192356?dopt=Citation
(5)Neurobiol Dis. 2006 Dec;24(3):506-15. Epub 2006 Sep 28. Pomegranate juice decreases amyloid load and improves behavior in a mouse model of Alzheimer's disease. Hartman RE, Shah A, Fagan AM, Schwetye KE, Parsadanian M Schulman RN Finn MB, Holtzman DM http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17010630?dopt=Citation
Bruneton J. « Pharmacognosie, Phytochimie, Plantes médicinales », Edition Tec & Doc ; 1993
Li Y, Gui C, et al. « Evaluation of antioxidant properties of pomegranate peel extract in comparison with pomegranate pulp extract. » Food Chemistry; 2006