Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
iStock_000009488600XSmallfumeterreRetour liste alphabétique
  1. Nom et famille
  2. Description, composition et partie utilisée
  3. Propriétés
  4. Conseils d'utilisation

Nom et famille

Fumaria officinalis

La fumeterre appartient à la famille des Fumariacées.

Description, composition et partie utilisée

La fumeterre est une plante herbacée annuelle à feuilles vertes qui envahit les terrains cultivés, et pousse dans les champs ou sur le bord des chemins.

La plante est surtout connue pour sa concentration élevée en alcaloïdes (composés azotés). Sa hauteur n’excède généralement pas les 50 cm de hauteur.

Ce sont les parties aériennes (fleurs et feuilles) qui sont utilisées.

Propriétés

Les préparations à base de fumeterre sont traditionnellement utilisées en France pour faciliter les fonctions d’élimination digestive. C’est à la fumarine qu’il est attribué les bons effets de la fumeterre sur les organes digestifs.

La fumeterre est selon la tradition populaire, un stimulant biliaire, d’où son appellation « d’herbe à la jaunisse ».

La fumeterre est également utilisée pour soulager les spasmes intestinaux.

Conseils d'utilisation

La fumeterre est utilisée en infusion à partir d'une cuillère à café dans une tasse d'eau bouillante pendant 10 minutes, et ce 3 fois par jour.

Bibliographie

Anton R. « Plantes thérapeutiques. Tradition, pratique officinale, science et thérapeutique », 1999, Ed Tec & Doc, Paris.
Bruneton J. « Pharmacognosie, Phytochimie, Plantes médicinales », Edition Tec & Doc ; 1993
Héraud A. « Dictionnaire des plantes médicinales », Edtion J-B. Baillière & fils