Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
iStock_000002964006XSmallfenouilRetour liste alphabétique
  1. Nom et famille
  2. Description, composition et partie utilisée
  3. Propriétés
  4. Conseils d'utilisation

Nom et famille

Foeniculum vulgare dulce

Le fenouil est une plante de la famille des Apiacées.

Description, composition et partie utilisée

Toutes les parties de ce légume sont comestibles, des feuilles aux racines.

le fenouil est cultivé en Europe (France), en Asie, dans certaines parties d’Afrique et en Amérique du Sud. C'est le renflement bulbeux de ses feuilles imbriquées les unes dans les autres que l'on nomme "bulbe du fenouil".

Poussant à l’état sauvage sur des sols secs et rocailleux, le fruit du fenouil (ou graine), renferme de nombreuses huiles essentielles en quantité non négligeable. La graine mesure environ 12 mm de long.

Ce bulbe renferme des glucides, des protéines et des lipides, notamment des acides gras polyinsaturés et une teneur non négligeable en huiles essentielles.

Les graines du fenouil comportent également de l'estragole et du méthyleugénol.

Le fenouil est une bonne source de vitamine C : 8,5 mg pour 100 g.

Propriétés

Le fenouil doux est utilisé pour ses vertus digestives, avec notamment un effet carminatif marqué (c’est-à-dire qui aide à expulser les gaz intestinaux).

Le fenouil aide l'organisme à éliminer les déchets.

Une consommation régulière de fenouil, et de légumes en général, améliorait la densité osseuse chez l’humain, d’où son utilité dans la prévention de certaines maladies osseuse comme l’ostéoporose.(1)

La valeur Orac du fenouil est de 307 μmol TE/100g.

Conseils d'utilisation

Les petits bulbes de fenouil sont plus tendres que les gros. Les feuilles doivent être de couleur vertes et fraîches, et l'odeur doit se rapprocher de celle de l'anis ou du réglisse.

Bibliographie

(1) J Ethnopharmacol. 1980 Dec;2(4):337-44. Fennel and anise as estrogenic agents. Albert-Puleo M.http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/6999244?dopt=Abstract
Bruneton J. "Pharmacognosie Phytochimie Plantes médicinales", éditions Lavoisier Tec & Doc, 1993, pp.444-446.
Valnet J. « Traitement des maladies par les légumes, les fruits et les céréales », 9ème édition Maloine, 1985, pp.272-273.
Wilchtl M., Anton R. "Plantes thérapeutiques, tradition, pratique officinale, science et thérapeutique", éditions Tec & Doc, 1999, pp 187-190.