Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

aloeRetour liste alphabétique

  1. Nom et famille
  2. Description, composition et partie utilisée
  3. Propriétés
  4. Conseils d'utilisation

Nom et famille

Aloe bardadensis miller

L'Aloe vera appartient à la famille des Liliacées.

Description, composition et partie utilisée

L'Aloe vera est une plante originaire d’Afrique du Sud. Elle est aujourd'hui cultivée dans les régions chaudes du globe, pour l'utilisation de son gel dans les domaines alimentaire et cosmétique. Le gel de l'Aloe vera est issu du mucilage des cellules de la zone centrale de la feuille. L'aloe vera est essentiellement constituée de polysaccharides et d'eau.

Propriétés

Prinicpalement constituée de polysaccharides, la sève de l'Aloe vera a des effets favorables sur un certain nombre de paramètres gastro-intestinaux : amélioration de la motilité intestinale (ce n’est pas un effet laxatif, mais un effet tonique), augmentation du poids des selles, régulation du pH intestinal (anti-acide), diminution de la putréfaction (meilleure digestion des protéines), réduction de la population de certains microorganismes (notamment des levures). (1)

Le gel translucide contenu dans ses feuilles semble avoir une action anti-inflammatoire. Il peut aider à traiter les problèmes d’acné et de dermatite séborrhéique. En effet, la présence de salicylates dans les feuilles permettrait de bloquer l’histamine, composé responsable de l’inflammation des tissus.

De nombreuses études démontrent l’utilité de l’Aloe vera en cosmétologie pour améliorer l’état de santé de la peau (2) .Cette plante permettrait également de traiter certains troubles cutanés, comme la parakératose séborrhéique et le lichen plan, qui sont des maladies causant d’importantes lésions dermatologiques. (3) (4)

Conseils d'utilisation

Essentiellement utilisée en cosmétologie, l'Aloe vera ne présente en général pas de contre-indications. Il est recommandé de consommer 15 ml d'Aloe vera diluée dans de l'eau par jour. Elle est déconseillée aux personnes souffrants de troubles digestifs graves, de maladies inflammatoires de l'intestin ou de déshydratation importante. Les enfants de moins de douze ans ne doivent également pas en consommer.

Bibliographie

(1)Aliment Pharmacol Ther. 2004 Apr 1;19(7):739-47. Randomized, double-blind, placebo-controlled trial of oral aloe vera gel for active ulcerative colitis. Langmead L, Feakins RM, Goldthorpe S, Holt H, Tsironi E, De Silva A, Jewell DP, Rampton DS. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15043514
(2) G Ital Dermatol Venereol. 2009 Feb;144(1):85-91. Aloe vera in dermatology: a brief review. Feily A, Namazi MR. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19218914
(3) Vardy AD, Cohen AD, Tchetov T. A double-blind, placebo-controlled trial of Aloe vera (A. barbadensis) emulsion in the treatment of seborrheic dermatitis. J Derm Treatment 1999;10(1):7-11. Étude mentionnée dans : Natural Standard (Ed). Herbs & Supplements - Aloe (Aloe vera), Nature Medicine Quality Standard. [Consulté le 23 décembre 2009]. http://www.naturalstandard.com/
(4) Br J Dermatol. 2008 Mar;158(3):573-7. Epub 2007 Dec 17. The efficacy of aloe vera gel in the treatment of oral lichen planus: a randomized controlled trial. Choonhakarn C, Busaracome P, Sripanidkulchai B, Sarakarn P. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18093246
Grindlay D. et Reynolds T “The Aloe vera phenomenon: a review of the properties and modern uses of the leaf parenchyma gel”, Review paper, Jodrell Laboratory, Royal Botanic Gardens, Kew, Richmond, Surrey (UK), déc.11 1985.
Nemoz P. “Etude botanique, chimique et pharmacologique du genre Aloe”, Thèse Doctorat Pharmacie, Univ. Claude Bernard, Lyon I, 1989.Daniel-Gauthier H. “Contribution à l’étude d’Aloe vera L., Liliacées », Thèse Doctorat Pharmacie, Univ. Nantes, 1995.
Bruneton J. « Pharmacognosie – Phytochimie – Plantes médicinales », Lavoisier Tec & Doc, 2è éd., pp.363-365.
Wichtl & Anton « Plantes thérapeutiques », tec & Doc, 1999, pp.17-22.
Cahiers de l’Agence n°3 « Médicaments à base de plantes » 1998.
Bland J. « Effect of orally consumes Aloe vera juice on gastrointestinal function in normal humans », Preventive medecine, march/April1985.
Grindlay D. et Reynolds T “The Aloe vera phenomenon: a review of the properties and modern uses of the leaf parenchyma gel”, Review paper, Jodrell Laboratory, Royal Botanic Gardens, Kew, Richmond, Surrey (UK), déc.11 1985.
Nemoz P. “Etude botanique, chimique et pharmacologique du genre Aloe”, Thèse Doctorat Pharmacie, Univ. Claude Bernard, Lyon I, 1989.Daniel-Gauthier H. “Contribution à l’étude d’Aloe vera L., Liliacées », Thèse Doctorat Pharmacie, Univ. Nantes, 1995.