Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

plantesOn estime à plus de 500 000 espèces végétales présentes sur notre planète, mais seulement la moitié de ces plantes a été étudiée et analysée. Nombreuses d'entres elles sont connues et reconnues scientifiquement pour leurs vertus thérapeutiques. Les plantes sont classées et nommées selon un genre (premier nom latin) et une espèce (deuxième nom latin). Le nom de l'espèce peut être suivi de l'initiale de son découvreur.

Chaque plante est scrupuleusement identifiée et classée selon :

 

  1. Sa morphologie
  2. Sa composition et sa transformation
  3. Son utilisation
  4. Ses actions
  5. Sa toxicité

 

Sa morphologie : examen à l'oeil nu de la plante

La pharmacopée française est un ouvrage réglementaire français destiné aux professionnels de santé. Elle exige, pour qu'une plante soit correctement répertoriée, une description à l'oeil nu. Tous les critères physiques de la plantes sont répertoriés : taille, saveurs, odeurs, altérations (moisissures, solvants...).couleurs...

Les plantes ont une croissance infinie. Tout au long de leur vie, elles vont grandir et de nouveaux organes vont se former. Ce phénomène se nomme la morphogenèse.

 

Organisation morphologique de la plupart des plantes (1)

morphologie_plante

Une plante peut se diviser en deux parties principales : la partie aérienne et la partie souterraine. Toutes les plantes ne sont pas structurées de la même façon mais on y retrouve le plus souvent :

 

1) Une partie souterraine :

racineUne racine principale : elle se met en place de manière verticale et relativement tôt au stade de graine. Elle va permettre à la plante, son ancrage dans le sol et ainsi assurer sa croissance. Elle permet également d'apporter les nutriments et l'eau, éléments vitaux pour le développement de la plante.

Les racines secondaires : Elles sont issues de la racine principale et vont permettre une meilleure adhérence de la plante au sol, ainsi que de meilleurs apports nutritionnels en agrandissant la surface d'échange.

Attention, le rhizome peut également faire partie de la zone souterraine, mais se distingue des racines par son horizontalité, son anatomie et la présence de feuilles.

 

2) Une partie aérienne :

brancheUne tige : élément portant les bourgeons, les feuilles et autres éléments aériens. Elle se termine par un collet, la reliant aux racines. La tige peut se ramifier en rameaux ou en branches. Sa fonction principale est le maintien du port de la plante et l'apport des éléments nutritifs aux autres parties aériennes. La tige peut être souterraine mais ce phénomène est relativement rare.

 

feuilles_3Des feuilles : éléments portés par la tige et insérés au niveau des noeuds. Organes à part entière, les feuilles sont le lieu de la photosynthèse : processus permettant le renouvellement d'oxygène dans l'atmosphère. Les caractéristiques des feuilles sont souvent propres à chaque espèce. Les différentes parties d'une feuille sont le limbe, surface plane et constituée de nervures et le pétiole permettant de rattacher la tige à la feuille.

 

bourgeon_1Des bourgeons : les bourgeons sont des parties de la tige qui vont avoir la particularité de se différencier et de donner soit, des branches, des fruits, des feuilles ou des fleurs. Les bourgeons terminaux (principaux) se trouvent à l'extrémité de la tige. Les bourgeons axillaires à la base du pétiole et les bourgeons latéraux apparaissent autour du bourgeon principal.

 

fleursDes fleurs : les fleurs sont les organes reproducteurs des plantes appelées angiospermes. Ces fleurs, une fois la pollinisation effectuée, deviendront des fruits qui contiendront les graines servant à la dissémination de l'espèce. Elles ont une structure bien particulière et sont composées de quatre verticilles de pièces florales :

 

Organisation morphologique d'une fleur (2)

fleurs_compo(1) le réceptacle floral

(2) le calice regroupant l'ensemble des sépales

(3) la corolle regroupant l'ensemble des pétales

(4) l'androcée regroupant l'ensemble des étamines (organes mâles) produisant le pollen

(5) le pistille regroupant l'ensemble des carpelles (organes femelles)

 

 

 

 

Sa composition et sa transformation : examen chimique de la plante


huile_essentielleChaque plante possède sa propre composition. Ses vertus, sa toxicité, son mode de vie sont alors dirigés par ces composés, il est donc nécessaire de les connaître et de les identifier précisément. Les plantes contiennent principalement de l'eau, des fibres, des vitamines, des minéraux (potassium en majorité), des phénols, d'alcaloïdes et d'hétérosides. L'activité pharmacologique des plantes est due à l'ensemble de ces composés.

 

  • Les phénols sont des composés chimiques aromatiques appartenant au groupe des alcools. Il en existe 4 grandes familles : les acides phénols, les flavones (flavonoïdes), les anthocyanes et les tanins.
  • Les alcaloïdes sont des molécules organiques azotées pouvant posséder des propriétés pharmacologiques diverses. Dérivés d'acides aminés, beaucoup sont utilisés en médecine comme analgésiques (Morphine par exemple) ou comme agent anticancéreux (Taxol).
  • Les hétérosides sont des molécules résultant de l'association d'un glucide et d'une autre molécule non glucidique.Ces substances agissent principalement sur le système cardiaque et digestif.

 

Son utilisation : en poudre, en vrac, séchées


Ces plantes aux vertus thérapeutiques peuvent être utilisées de différentes manières : sous forme fraiche ou sèche pour l'utilisation en tisanes ou sous formes transformées ( alcool, chaleur) en poudre, extraits ou huiles essentielles.

Les plantes en vrac sous forme de tisanes sont faciles d'utilisation. On parlera alors d'lnfusion : les substances solubles de la plante vont passer dans l'eau et pouvoir être absorbées par le consommateur. Ce sont principalement les fleurs et les feuilles qui sont utilisées. On parlera de décoction quand certaines parties de la plante (racine, feuilles, fleurs) sont mises à ébullition dans le but d'en retirer les principes actifs. Le mélange est alors filtré avant d'utiliser le filtrat.

Les plantes en poudre pour les gélules, les comprimés ou encore les teintures. La partie végétale utilisée est séchée puis broyée et enfin pulvérisée afin d'obtenir une poudre.

Les plantes en extraits sont fabriquées a partir d'un solvant (alcool, eau) dans lequel on plonge la partie de la plante qui nous intéresse.

Les plantes en huiles essentielles sont obtenues soit par distillation de certaines plantes grâce à la vapeur d'eau, soit par pressage des parties végétales. Les huiles essentielles ne doivent pas être utilisées chez les enfants et doivent l'être avec précaution chez les adultes.

 

Ses actions : examen fonctionnel de la plante


De nombreuses plantes ont des vertus thérapeutiques. Tous les petits maux de la vie courante peuvent être atténués voire supprimés grâce à elles.

Retrouvez ici les promesses que peuvent tenir les plantes

Plantes par promesses

 

Retrouvez ici les plantes classées par ordre alphabétique

Plantes par ordre alphabétique

 

Sa toxicité : examen de la sécurité de la plante

poisonToutes les plantes ne sont pas inoffensives pour l'organisme. Les composés présents dans les plantes peuvent interagir avec certains médicaments il est donc essentiel d'informer votre médecin de l'utilisation de ces plantes si vous êtes soumis à un traitement. Certaines plantes contiennent des hormones, de l'aspirine, de nombreux alcaloïdes et hétérosides toxiques à fortes doses et doivent donc être utilisées avec précautions et sous avis médical.

La consommation d'une plante n'est pas quelque chose d'anodin, elle peut avoir des répercutions négatives sur l'absorption des nutriments au niveau de l'intestin. Le calcium, le fer, le zinc peuvent voir leur absorption diminuer lors de l'utilisation de certaines plantes.

Les plantes ne doivent pas être utilisées de manière thérapeutique chez les enfants et les femmes enceintes ou allaitantes sans avis médical préalable.

Bibliographie

(1) organisation morphologique d'une plante : http://premieres.stormier.net/morphogenese.php
(2) http://fr.wikipedia.org/wiki/Fleur organisation d'une fleur.
Le guide des plantes qui soignent Vidal la phytothérapie à l'épreuve de la science.