Minéraux Potassium

Le potassium

iStock_000006924509XSmalldattesLe potassium est un minéral essentiel contenu dans les abricots, le chocolat noir, les dattes et les bananes. Il doit être consommé à hauteur de 2000 mg par jour afin d’assurer la survie des cellules de l’organisme mais également le maintien du système cardiaque et l’activité nerveuse. Si les apports sont insuffisants, des troubles cardiaques, digestifs ou moteurs peuvent apparaitre.

  1. Définition
  2. Rôle physiologique 
  3. Sources alimentaires et quantités associées 
  4. Apports nutritionnels conseillés : nos besoins réels
  5. Statut nutritionnel : identification des groupes à risque
  6. Carences et signes de carences
  7. La supplémentation en potassium
  8. Conclusion

Définition (3)

Définition du potassium

Le potassium est un minéral vital à l’organisme. Il est présent dans tout l’organisme et est mobile à 90%. Son élimination est très restreinte, puisque seul 10% est éliminé par les urines. La dose maximale autorisée en France dans les compléments alimentaires est de 80 mg/jour.

Rôle physiologique (3)

L’absorption du potassium se déroule dans l’intestin. Une fois passé dans le sang, ce minéral se retrouve directement dans les cellules, où il effectuera ses différentes fonctions vitales pour l’organisme. Il sortira des cellules uniquement en cas de déshydratation et lors de la destruction des protéines (le potassium étant fixé à celles-ci). Les rôles du potassium sont :

  • Cellules : le potassium est vital pour la survie des cellules de l’organisme. En association avec le sodium, le calcium et le magnésium, il maintient l’équilibre ionique entre l’intérieur et l’extérieur des cellules. Il participe également aux mouvements d’eau se déroulant dans les cellules (avec les ions sodium). De plus, il intervient dans la synthèse des protéines, ainsi que dans celles des glucides.
  • Activité nerveuse  : le potassium assure une bonne transmission et propagation de l’influx nerveux dans tout l’organisme. Il possède également une action sur la contraction des muscles. Chez le sportif, il permet de limiter l’apparition des crampes et autres douleurs musculaires liées à l’effort.
  • Système cardiaque  : le potassium peut également agir sur le cœur en le protégeant. En effet, il est capable de baisser la tension artérielle, contribuant ainsi à prévenir les maladies cardiovasculaires et autres accidents vasculaires cérébraux.
  • 

: allégations santé validées par l'EFSA

Sources alimentaires et quantités associées (1) (4)

Le potassium est présent dans de nombreux aliments. Une alimentation variée permet d’en assurer nos besoins. Les légumes et les fruits en sont riches alors qu’au contraire tous les corps gras n’en contiennent que très peu voire pas du tout. L’apport journalier recommandé est de 2000 mg/ jour.

Sources alimentaires et quantités associées du potassium

Apports nutritionnels conseillés : nos besoins réels (2) (3)

Le potassium n’étant pas synthétisé par l’organisme, il doit donc être apporté en quantité suffisante par notre alimentation, et notamment par la consommation des produits riches en potassium cités ci-dessus. Les besoins en potassium diffèrent légèrement en fonction des variations climatiques, ethniques, des habitudes alimentaires et du mode de vie des individus. Les recommandations concernant les apports nutritionnels conseillés évoluent donc continuellement en raison des changements rapides de nos modes de vie et nos habitudes alimentaires.

Apports nutritionnels conseillés en potassium pour la population française (Afssa 2001):

 Apports nutritionnels conseillés en potassium

Statut nutritionnel : identification des groupes à risque

Le taux de potassium dans le sang (appelé kaliémie) doit se situer aux alentours de 0.2g/l de sang. Les personnes souffrant d’hypertension, de maladies inflammatoires ou digestives ou encore grandes consommatrices de laxatifs doivent surveiller ce taux, car elles sont les plus susceptibles de souffrir de carence en potassium.

Carences et signes de carences (3)

La carence en potassium n’est pas un phénomène rare et peut s’avérer extrêmement dangereux, car ce minéral est vital pour l’organisme :

atteintes digestives : des vomissements et des nausées accompagnées de forts maux de têtes sont les premiers signes pouvant alerter le médecin.

atteintes de la motricité : des crampes apparaissant surtout dans la nuit, des courbatures ainsi que des douleurs musculaires et des rhumatismes (polyarthrite chronique) peuvent apparaître. Si la carence est prolongée une paralysie totale ou partielle peut également survenir.

autres troubles : des troubles du rythme cardiaque et un besoin extrêmement fréquent de boire sont d’autres manifestations de la carence.

La supplémentation en potassium 

Le potassium agit principalement sur le coeur et les reins.

Etudes sur la supplémentation en potassium

Conclusion 

Le potassium est un minéral abondant dans l’organisme, essentiel à la survie des cellules. Il maintient l’équilibre ionique dans la cellule, il participe à leur métabolisme, favorise la synthèse des protéines et des glucides et permet une bonne transmission des influx nerveux dans tout le corps. Abaissant la pression artérielle, il permet une meilleure protection du cœur contre les maladies cardiovasculaires. Les déficits en potassium ne sont pas rares et une carence peut vite survenir engendrant des troubles d’ordres digestif, moteur ou cardiaque.

Bibliographie.