Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

J. Nutr. First published February 17, 2010; doi:10.3945/jn.109.117747
Journal of Nutrition, doi:10.3945/jn.109.117747
Vol. 140, No. 4, 779-785, April 2010 American Society for Nutrition

Une étude japonaise rapportant le suivi pendant 8 ans de 87117 personnes (hommes et femmes confondus) âgés en moyenne de 57 ans, a permis d’établir un lien étroit entre la consommation de magnésium et le risque de développer un cancer du côlon. A travers un questionnaire les apports en magnésium au sein de cette population ont pu être étudiés : il s’avère que la consommation moyenne de ce minéral est comprise entre 284mg/jour (pour les hommes) et 279 mg/jour (pour les femmes). Au cours de cette étude 689 cas de cancer du côlon chez l’homme et 440 cas chez la femme sont apparus. Les hommes ayant un apport en magnésium supérieur à 327 mg/ jour ont quant à eux, vu leur risque de développer un cancer du colon diminuer de 52% par rapport à ceux présentant des apports en magnésium inférieurs (238 mg/jour). Aucune réduction de ce risque n’a pu être observée chez les femmes, même si celles-ci avaient des apports relativement importants à la base.