Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Le cancer se définit par une multiplication incontrôlée et exagérée des cellules d'un tissu ou d’un organe entraînant progressivement sa destruction.

Le cancer de la peau est divisé en deux catégories : les tumeurs non mélaniques et les tumeurs mélaniques. La première entraîne peu de décès. Elle représente tout de même 90% de cancers de la peau, et se manifeste le plus souvent par une tâche rosâtre. La deuxième se forme spécifiquement dans les mélanomes, et se manifeste par une tâche noirâtre. Elle représente la forme la plus mortelle des cancers (75% des décès).

iStock_000015634323XSmallCalcium Plus vitamin D supplementation and the risk of Nonmelanoma and melanoma skin cancer : Post Hoc Analyses of the Women’s Health Initative Randomized Controlled Trial. Tang JY, Fu T, Leblanc E, Manson JE, Fedman D, Linos E, Vitolins MZ. J Clin Oncol Jun 27 2011

Une étude, portant sur 36282 femmes âgées de 50 à 79 ans et ayant déjà présenté des tumeurs cutanées non mélaniques, a permis de mettre en évidence qu’une supplémentation par 400 IU de vitamine D et 1 g de calcium, prise quotidiennement pendant 7 ans permettrait de réduire le risque de développer un cancer de la peau chez cette catégorie de population.

Cependant aucun effet (positif ou négatif) n’a été observé chez les femmes sans antécédent de tumeurs cutanées.

D’autres études sont en cours afin de valider ou non les effets de ces deux nutriments sur l’apparition de ce type de cancer.