Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

iStock_000004443730enfantsnXSmallLa grossesse est un événement particulier dans la vie d'une femme. Elle entraîne de nombreuses perturbations, tant sur le plan physique que moral. Avoir une alimentation équilibrée et variée est primordiale pour la mère et l’enfant, pendant la grossesse, mais également lors de la période périconceptionelle. En effet, de nombreuses femmes désireuses d’avoir un enfant sont en déficit, voire en carence vis-à-vis de certains nutriments (vitamine B9, fer,...). Or ces composés sont essentiels à la croissance et au développement du fœtus. S’ils ne sont pas présents en quantité suffisante dès le début de la grossesse, des malformations physiques, des retards mentaux ou encore des accouchements prématurés peuvent survenir.

Janet M Catov, Lisa M Bodnar, Jorn Olsen, Sjurdur Olsen, Ellen A Nohr ; Periconceptional multivitamin use and risk of preterm or small-for-gestational-age births in the Danish National Birth Cohort. Am J Clin Nutr September 2011 ajcn.012393

D’après cette étude danoise portant sur 35897 femmes désireuses d’avoir un enfant, une supplémentation régulière de multivitamines (cocktail de différentes vitamines), quelques semaines avant et après la conception, diminuerait de manière significative le risque de naissance prématurée chez les femmes en poids normal.

En effet, les chercheurs se sont aperçus que chez les femmes en poids normal (ni en surpoids ni en sous-poids), une prise régulière de multivitamines lors des 12 semaines entourant la conception permettrait de réduire de 16% le risque de prématurité et de 17% le risque d’avoir un enfant trop maigre.

Ainsi, les femmes désireuses d’avoir un enfant, doivent faire attention à leurs apports nutritionnels quelques semaines avant la conception et tout au long de leur grossesse.