Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

L’apprentissage du langage commence dès la naissance.

iStock_000007066237paroleXSmallDans les 12 premiers mois de sa vie, l’enfant découvre les sons et s’entraîne, en balbutiant, à les reproduire. Le vocabulaire s’accroît au fur et à mesure des mois. Vers 2 ans, les enfants apprennent près de 9 mots par jour !

En moyenne, à partir de 3 ans, l’enfant est capable de formuler des phrases de 4 mots et plus. La stimulation de l’enfant avant son entrée à l’école est essentielle pour l’apprentissage de la parole. L’encourager à s’exprimer et à utiliser le vocabulaire adéquat, le reprendre en cas d’erreur de prononciation sont des moyens indispensables pour l’aider à progresser.

Le système nerveux de l’enfant se construit dès les premiers mois de la grossesse. Certains nutriments sont essentiels pour la croissance et le développement nerveux du fœtus. C’est le cas de la vitamine B9, de l’iode et du fer. En cas de carence chez la mère, l’enfant pourra présenter des retards mentaux sévères.

Roth C. et al. Maternal Use of Folic Acid Supplements in Early Pregnancy Associated With Reduced Risk of Severe Language Delay in Children. JAMA. October 2011.

Une étude norvégienne portant sur de 38.954 enfants, a mis en évidence qu’une supplémentation de la mère en vitamine B9 avant et pendant la grossesse permettrait de réduire significativement le risque de retard de langage chez les enfants âgés de trois ans.

En effet, sur les 38.954 enfants, 204 présentaient des troubles du langage sévères. Les chercheurs se sont aperçus que les enfants dont les mères avaient été supplémentées en vitamine B9 présentaient moins de troubles de langage que les autres. Les chercheurs mettent donc en avant l’intérêt de supplémenter les femmes en âges de procréer afin de prévenir les troubles neurologiques liés à une carence en vitamine B9.

Aucun lien n’a été démontré entre la capacité motrice des enfants et la prise de vitamine B9 lors de la grossesse.

La vitamine B9 permet la formation du tube neural (système nerveux) et des neurotransmetteurs du fœtus lors des premières semaines de grossesse. Une détection de la carence en vitamine B9 est systématiquement faite au début de la grossesse afin de prévenir tout risque de malformations nerveuses fœtales.