Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

La quantité d'informations était suffisamment importante pour que l'INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale) publie un rapport sur le sujet en 2008. Dans ce rapport, il apparaissait que la pratique d'une activité physique régulière diminue la mortalité et présente d'autres avantages sur la santé. De plus, elle contribue au bien-être et à la qualité de vie, c'est un facteur de santé mentale. Les principaux effets bénéfiques sont :des sports pour tous les goûts

  • entretien de la fonction musculaire
  • maintien du capital osseux
  • prévention des maladies cardiovasculaires
  • stimulation du système immunitaire
  • bon fonctionnement du cerveau
  • limitation du gain de poids et participation à son contrôle

Une étude publiée le mois dernier dans l'International Journal of Epidemiology norvégienne  a été réalisée sur 6811 personnes. Elle a nécessité un suivi sur plus de 42 ans et a montré que l'activité physique était primordiale pour rester en bonne santé,  et ce quelle que soit la catégorie d'âge. Sa pratique doit être encouragée au sein de la population âgée notamment.

Au cours de cette étude, la pratique de l'activité physique rapportée par les patients a été comparée avec d'autres facteurs de risque tels que la mortalité, les maladies cardiovasculaires, l'hypercholestérolémie, et ce à travers toutes les tranches d'âge. Il apparaît que l'ensemble de ces facteurs de risque varient au sein des différentes catégories d'âge, mais que la pratique de l'activité physique est un facteur majeur de bonne santé.

Cette étude récente, étonnante par la durée de son suivi (plus de 40 ans), vient donc confirmer qu'il convient de pratiquer une activité physique régulière pour, entre autres, diminuer la mortalité.

Pour consulter l'étude, rendez-vous sur ce lien : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22253311 (en anglais).