Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

Une étude récente, dont le rapport à été rédigé par le Credoc 1, a comparé les modes alimentaires des Français et des Américains. Les résultats ne sont pas aussi évidents qu’ils l’étaient il y a encore une dizaine d’années avec le fameux French Paradoxe 2,3. Quelles sont les principales différences entre ces deux populations et pourquoi le régime alimentaire Français perd de sa notoriété ?

1. Plus de diversité alimentaire en France

Les Français ont une alimentation plus variée (8.4 produits/ j en France versus 6.8/ j aux USA) et moins fractionnée (3,9/ j versus 5,5/ j aux USA). Cette diversité vient de l'importance du déjeuner et de la diversité culinaire dès le plus jeune âge. Cependant, cette diversité alimentaire, élément essentiel d'un régime équilibré, est en forte baisse chez les enfants. Les conséquences de cette diversité alimentaire sont les suivantes : les Français consomment 9 fois plus de condiments ou d'abats, 7 fois plus de pâtes, 6 fois plus de fromages, 5 fois plus de matières grasses ajoutées et de charcuterie, et 4 fois plus de viennoiseries. Aux USA, ce sont les produits transformés qui sont surconsommés comme les biscuits salés, les céréales du petit-déjeuner, les sandwiches, les pizzas et les biscuits sucrés.

2. Plus de sucres et de graisses polyinsaturées aux USA

Malgré des apports caloriques similaires entre adolescents Français et Américains, la part apportée par les liquides est de 17 % aux USA contre 10 % en France. En effet, les américains consomment 4,5 fois plus de sodas. La grande consommation des jus de fruits et confitures par les Américains expliquent également cette quantité importante de sucres simples ingérés.

Par ailleurs, les Américains consomment plus de graisses polyinsaturées (notamment des Oméga 3) alors que les Français consomment plus de graisses saturées via les fromages, les viennoiseries et la viande) et plus de fibres (via les fruits et les légumes).

3. Les jeunes adultes Français mangent moins bien que leurs homologues américains

En raison d'une forte consommation de sandwiches et d'un manque de fruits et légumes, l'alimentation des Français âgés de 21 à 34 ans est jugée moins saine que celle des Américains du même âge.

Dans l’ensemble, les Américains n’ont pas une alimentation moins saine que celle des Français. Ils consomment plus de lipides bénéfiques pour la santé (graisses polyinsaturées) mais plus de glucides simples (sodas).

Les experts concluent que la situation des jeunes adultes de 21-34 ans qui ont une alimentation moins équilibrée qu’aux Etats-Unis reste à surveiller car "Si cela devenait
un phénomène générationnel, il y aurait un risque d’affaiblissement du modèle alimentaire français".

Pour plus de renseignements sur les études mentionnées, n’hésitez pas à consulter les liens suivants :

[1] http://www.credoc.fr/pdf/Rech/C283.pdf

[2] http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11841921

[3] http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14676260