Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

iStock_000015825740mthionineXSmallLa méthionine est un acide aminé essentiel qui doit obligatoirement être apporté à l'organisme par l'alimentation. Elle possède un pouvoir anti-oxydant élevé et participe à la synthèse de nombreux neurotransmetteurs. On la retrouve dans les crevettes, la viande, le poisson et le lait.

  1. Définition générale
  2. Importance pour la santé : fonctions dans l'organisme
  3. Apports alimentaires et quantités associées
  4. Effets d'une supplémentation en méthionine

Définition générale

La méthionine est un acide aminé essentiel qui ne peut être fabriqué par l’organisme et qui doit donc être amené par l’alimentation. Elle participe à la synthèse de la cystéine, de l’adrénaline et de la créatinine. (1) (2)

Importance pour la santé : fonctions dans l'organisme

La méthionine est le premier acide aminé constitutif d’une protéine. Il intervient dans la neutralisation des métaux lourds et grâce à son pouvoir anti-oxydant, permet de lutter contre le vieillissement (4) . La méthionine participe à la synthèse de nombreux neurotransmetteurs (3) (5) et assure la disponibilité de la vitamine B9.

Apports alimentaires et quantités associées

On retrouve la méthionine dans le poisson, le lait, les crevettes et la viande. Il est recommandé d’en consommer entre 500 et 3000 mg par jour (à ne pas dépasser)

Effets d’une supplémentation en méthionine

Voir les études sur la supplémentation en méthionine (en construction)

Conclusion

La méthionine est un acide aminé essentiel que l’on retrouve dans le poisson, le lait, les crevettes et la viande. Elle permet de détoxifier et de prévenir le vieillissement des cellules. Elle participe au bon fonctionnement du système nerveux. Il est recommandé d’en consommer entre 500 et 3000 mg par jour.

Bibliographie

(1) Biochimie, Etudes médicales et biologiques, Jacques Kruh, Hermann paris, p81
(2) Physiologie Humaine, les fondements de la médecine, Gillian Pocock et Christopher D. Richards
(3) Apports nutritionnels conseillés pour la population française, 3ème édition, CNERNA-CNRS ; 2001
(4) Methionine residues as endogenous antioxidants in proteins, Rodney L. Levine,* Laurent Mosoni, Barbara S. Berlett, and Earl R. Stadtman
(5) Agency for Healthcare Research and Quality - Summary. Evidence Report/Technology Assessment: Number 64. S-Adenosyl-L-Methionine for Treatment of Depression, Osteoarthritis, and Liver Disease. Août 2002.