Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  1. Présentation
  2. Causes et manifestations
  3. Prévalence
  4. Prévention
  5. Traitements et approches complémentaires

Présentation

iStock_000004220456XSmalldepression

La dépression est une maladie psychiatrique affectant à la fois les hommes et les femmes. Elle se manifeste par une profonde lassitude, une forte dépréciation de soi, une fatigue et un pessimisme prononcés. A la différence de l'extrême fatigue, la dépression n'est pas soulagée par le repos imposé, mais par une prise en charge adaptée. Un suivi médical s'impose lorsque la dépression, qui se différencie du petit coup de déprime par son intensité, dure dans le temps. L'apparition soudaine de la dépression peut être le signe avant-coureur d'une maladie cérébrale ou vasculaire.

Causes et manifestations

iStock_000007624806XSmalldepressionOn ne connaît pas les causes exactes de l'apparition d'un épisode dépressif, mais il semblerait que des facteurs héréditaires, physiologiques, liés aux modes ou aux événements de la vie soient impliqués. L'hypothèse principale avancée par de nombreux médecins serait que les personnes dépressives présenteraient un déficit en certains neurotransmetteurs (sérotonine) qui perturberait la communication intercellulaire et entraînerait des modifications de comportement. Des perturbations hormonales, de mauvaises habitudes de vie (alimentaire, tabac, stress) pourraient également expliquer le phénomène de la dépression.

La maladie se définit par différents symptômes qui doivent durer au moins 2 semaines et se manifester tous les jours. On y retrouve le sentiment d'être triste, démoralisé, on ressent une culpabilité excessive accompagnée d'une forte dépréciation de soi, une baisse de la libido, des troubles alimentaires prononcés, une fatigue importante et des troubles de l'attention. Des insomnies ou des pensées suicidaires peuvent également faire leur apparition.

Prévalence

La dépression en france toucherait 5,2% des Français (16) .

Prévalence de la dépression selon l'âge et le sexe pour la population française (16)

 

  Hommes Femmes Ensemble
0-20 ans 0,3% 0,7% 0,5%
21-29 ans 1,8% 5% 3,4%
30-44 ans 3,3% 8,4% 5,9%
45-59 ans 5,7% 12,8% 9,3%
60-79 ans 5,0% 13,7% 9,7%
80 ans et plus 6,5% 8,4% 7,6%
Total 2,9% 7,4% 5,2%

Les femmes sont en général plus touchées que les hommes par la dépression (2 fois plus) (15). Les femmes ayant tendance à déclarer plus facilement les difficultés qu'elles rencontrent que les hommes, se voient attribuer une prévalence plus élevée (7,4 % contre 2,9%) (16) . Le premier épisode de dépression apparaît généralement après 30 ans ,mais les personnes de 45 ans et plus sont beaucoup plus sujettes que les personnes plus jeunes.

Prévention

La dépression est une maladie multifactorielle: le mode de vie, la façon de s'alimenter, les aléas quotidiens, mais également la biologie de la personne jouent des rôles dans l'apparition et le développement des symptômes dépressifs. L'adoption d'un mode de vie plus sain, la pratique d'une activité physique régulière, s'alimenter de façon plus équilibrée, notamment en consommant du poisson, source d'oméga-3 bénéfiques au cerveau, sont de bons moyens de se sentir mieux. La discussion avec son entourage ou avec un professionnel de santé est également un bon moyen d'enrayer la maladie.

Traitements et approches complémentaires

iStock_000005937673XSmallattentionIl existe de nombreux traitements pour soigner l'état dépressif, cependant nous ne les développerons pas à travers ce site. Pour plus d'informations à ce sujet, renseignez-vous auprès de votre médecin.

 

Une bonne hygiène de vie, à savoir une alimentation équilibrée et une activité physique régulière est un moyen efficace pour prévenir l'apparition de la dépression. Par ailleurs, l'hygiène de vie devrait faire partie intégrante de la prise en charge thérapeutique de cette maladie.

Les oméga-3 ainsi que certaines plantes peuvent aider les personnes dépressives.

 

Nutriments Apports nutritionnels conseillés
18 ans et +
Mécanisme d'action Aliments ou parties utilisées Efficacité prouvée
EPA 250 mg par jour Une supplémentation en EPA permet de d’améliorer l’équilibre émotionnel (dépression) de près de 70% des personnes supplémentées par rapport aux personnes sous placebo. (1) Anchois, huile de lin, huile de colza ++++
Millepertuis Extrait La sommité fleurie est employée en infusion pour ses vertus apaisantes. Elle aide à entretenir un bien-être émotionnel et un bon moral. La plante est constituée de composés phénoliques et de flavonoïdes. Son activité sur le moral est probablement due à l’effet synergique de l’ensemble de ses principes actifs. Plusieurs études ont démontré l’efficacité du millepertuis dans l’amélioration des symptômes des dépressions légères à modérées. (3) Il permet également de prévenir les rechutes chez les patients ayant déjà eu ce type de dépression. (4) . Le millepertuis permettrait également de réduire les troubles psychosomatiques chez des patients soumis à une situation de stress ou de symptômes dépressifs (anxiété, agitation nerveuse…). (5) Sommités fleuries +++
Aubépine Infusion Les sommités fleuries de l’aubépine sont traditionnellement utilisées, par voie orale, pour favoriser la détente et le sommeil. Une étude américaine a mis en évidence que l’association aubépine-magnésium réduisait significativement les troubles de l’anxiété. (2) Sommités fleuries ++
Passiflore Jus et infusion Depuis la fin du XIXème siècle, la passiflore est utilisée pour ses effets relaxants et calmants. La passiflore favorise un bon sommeil et la bonne-humeur. (6) Egalement utile contre les états nerveux (palpitations, angoisse) et l’extrême anxiété, elle est souvent utilisée lors de sevrage (alcool ou drogues). (7) Fruits et feuilles ++
Valériane Infusion ou extrait Elle contient des substances comme l’acide valérénique et des glutamines (acides aminés) qui ensemble, semblent conférer les propriétés relaxantes de la plante. Des études ont démontré l’efficacité de la valériane dans l’amélioration de la qualité du sommeil et pour soulager l’insomnie (8). L’agitation nerveuse, le stress et l’anxiété peuvent être également réduits par la consommation de valériane. (9) (10) Racine ++
Tilleul Infusion La fleur de tilleul contient des flavonoïdes, qui agissent comme des benzodiazépines (médicaments hypnotiques) car elles sont capables de se lier aux récepteurs de ces molécules. Les benzodiazépines sont des molécules anxiolytiques et sédatives. Elles facilitent l’action du GABA, un neurotransmetteur qui inhibe l’action des neurones et provoque ainsi l’apaisement du cerveau et a un effet anxiolytique et sédatif. La fleur de tilleul contient d’ailleurs également des molécules de GABA, d’où leurs effets sur l’insomnie, les névroses, la fatigue nerveuse et l’anxiété. Fleurs et feuilles ++
Houblon Infusion ou extrait Les cônes possèdent des composés oxygénés qui sont à l’origine de ses propriétés sédatives et relaxantes. De nombreuses études montrent l’efficacité de ces cônes pour lutter contre l’agitation, l’anxiété et les troubles du sommeil (11) . La qualité du sommeil est significativement améliorée après la prise de houblon. Une étude a démontré que l’association valériane/houblon agissait bien sur le système nerveux. (12) Cônes ++
Mélisse Infusion Les feuilles de mélisse ont été utilisées traditionnellement pour améliorer les fonctions digestives mais également pour ses propriétés calmantes et relaxantes. Une consommation de mélisse permettrait d’apaiser et de soulager anxiété et nervosité. (13) L’insomnie, les troubles du sommeil sont également atténués voire écartés après une consommation de mélisse. (14) Feuilles ++
Eschscholtzia california Poudre ou extrait La composition chimique de la partie aérienne de la plante est assez bien connue. Elle possède de nombreux alcaloïdes. La consommation de la plante diminuerait la durée d’apparition du sommeil et en améliorerait la qualité. Elle permettrait de réduire le stress et la nervosité à la fois chez l’adulte et chez l’enfant. Grâce à ses vertus antispasmodiques, elle permet de diminuer les crampes et les douleurs liées au manque de sommeil. Racine, sommités fleuries +

 

Légende : + Effet possible, ++ Effet probable, +++ Bon effet, +++ Très bon effet

Bibliographie

 

(1)Etude Acide gras Oméga3 et dépression J.M Lecerf
(2)Curr Med Res Opin. 2004 Jan;20(1):63-71. Double-blind, randomised, placebo-controlled study to evaluate the efficacy and safety of a fixed combination containing two plant extracts (Crataegus oxyacantha and Eschscholtzia californica) and magnesium in mild-to-moderate anxiety disorders. Hanus M, Lafon J, Mathieu M. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14741074
(3) Prog Neuropsychopharmacol Biol Psychiatry. 2009 Feb 1;33(1):118-27. Epub 2008 Nov 12. Efficacy and tolerability of Hypericum perforatum in major depressive disorder in comparison with selective serotonin reuptake inhibitors: a meta-analysis. Rahimi R, NikfarS, Abdollahi M. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19028540. Fortschr Neurol Psychiatr. 2004 Jun;72:330-43. [Meta-analysis of effectiveness and tolerability of treatment of mild to moderate depression with St. John's Wort]Röder C, Schaefer M, Leucht S. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15211398
(4) Eur Neuropsychopharmacol. 2008 Nov;18(11):803-13. Epub 2008 Aug 9. Continuation and long-term maintenance treatment with Hypericum extract WS 5570 after recovery from an acute episode of moderate depression--a double-blind, randomized, placebo controlled long-term trial. Kasper S, Volz HP, Möller HJ, Dienel A, Kieser M. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/18694635
Treatment of Somatoform Disorders With St. John’s Wort: A Randomized, Double-Blind and Placebo-Controlled Trial
(5) Maturitas. 2007 Aug 20;57(4):405-14. Epub 2007 Jun 21. Black cohosh with or without St. John's wort for symptom-specific climacteric treatment--results of a large-scale, controlled, observational study. Briese V, Stammwitz U, Friede M, Henneicke-von Zepelin HH. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17590291
(6) J Clin Pharm Ther. 2001 Oct;26(5):363-7. Passionflower in the treatment of generalized anxiety: a pilot double-blind randomized controlled trial with oxazepam. Akhondzadeh S, Naghavi HR, Vazirian M, Shayeganpour A, Rashidi H, Khani M. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11679026?dopt=Abstract
(7)J Clin Pharm Ther. 2001 Oct;26(5):369-73. Passionflower in the treatment of opiates withdrawal: a double-blind randomized controlled trial. Akhondzadeh, Kashani L, Mobaseri M, Hosseini SH, Nikzad S, Khani M. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11679027?dopt=Abstract(8) Wien Med Wochenschr. 1998;148(13):291-8.[Comparative study for assessing quality of life of patients with exogenous sleep disorders (temporary sleep onset and sleep interruption disorders) treated with a hops-valarian preparation and a benzodiazepine drug] Schmitz M, Jäckel M. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9757514
(9) Eur J Med Res. 2000 Apr 19;5(4):139-44.Pharmacodynamic effects of valerian and hops extract combination (Ze 91019) on the quantitative-topographical EEG in healthy volunteers. Vonderheid-Guth B, Todorova A, Brattström A, Dimpfel W. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10799347
(10) Phytother Res. 2002 Nov;16(7):650-4. Effect of valepotriates (valerian extract) in generalized anxiety disorder: a randomized placebo-controlled pilot study. Andreatini R, Sartori VA, Seabra ML, Leite JR. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12410546
(11) Wien Med Wochenschr. 1998;148(13):291-8.[Comparative study for assessing quality of life of patients with exogenous sleep disorders (temporary sleep onset and sleep interruption disorders) treated with a hops-valarian preparation and a benzodiazepine drug] Schmitz M, Jäckel M. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9757514
(12)ur J Med Res. 2000 Apr 19;5(4):139-44.Pharmacodynamic effects of valerian and hops extract combination (Ze 91019) on the quantitative-topographical EEG in healthy volunteers. Vonderheid-Guth B, Todorova A, Brattström A, Dimpfel W. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10799347
(13) Psychosom Med. 2004 Jul-Aug;66(4):607-13. Attenuation of laboratory-induced stress in humans after acute administration of Melissa officinalis (Lemon Balm). Kennedy DO, Little W, Scholey AB. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15272110?dopt=AbstractPlus
(14) Phytomedicine. 2006 Jun;13(6):383-7. Epub 2006 Feb 17. A combination of valerian and lemon balm is effective in the treatment of restlessness and dyssomnia in children. Müller SF, Klement S. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16487692?dopt=AbstractPlus.
(15) The prevalence and impact of depression. Gelenberg AJ. J Clin Psychiatry, 2010 Mars; 71(3):e06.http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20331925
(16) http://www.irdes.fr/Publications/Rapports1999/rap1277.pdf