Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

vitamineB2-oeufLa cystéine est un acide aminé non essentiel synthétisé par l'organisme à partir de la méthionine. la cystéine participe à la formation des cheveux, de la peau et des ongles. de plus elle est reponsable de la production du glutathion, de la taurine et des sels biliaires. La cystéine permet également la réparation de l'ADN. On la retrouve dans les oeufs, le poisson et la viande.

  1. Définition générale
  2. Importance pour la santé : fonctions dans l'organisme
  3. Apports alimentaires et quantités associées
  4. Effets d'une supplémentation en cystéine

Définition générale

La cystéine est un acide aminé non essentiel, il peut être fabriqué par l’organisme à partir de la méthionine. La cystéine est le précurseur de la taurine et de la cystine (1) (2) . On la retrouve dans les compléments alimentaires sous la forme du N-acétylcystéine.

Importance pour la santé : fonctions dans l'organisme

La cystéine possède des propriétés antioxydantes et détoxifiante (3) . Elle permet de réparer les mutations intervenant sur l’ADN(4) mais est également essentielle à la formation des cheveux, de la peau et des ongles (5) . De plus, la cystéine participe à la production du glutathion, de la taurine et des sels biliaire. (6)

Apports alimentaires et quantités associées

On retrouve la cystéine dans les œufs, la viande et le poisson. Il est recommandé d’en consommer entre 500 et 3000 mg par jour.

Effets d’une supplémentation en cystéine

Voir les études sur la supplémentation en cystéine (en construction)

Conclusion

La cystéine est un acide aminé non essentiel contenu dans les œufs, le poisson et la viande. Elle est nécessaire en cas d’expositions à des substances toxiques mais également pour la réparation de l’ADN lorsque ce dernier à subit des mutations. De plus, elle permet la formation des cheveux, de la peau et des ongles et est responsable de la synthèse de nombreuses hormones et du glutathion. Il est recommandé d’en consommer entre 500 et 3000 mg par jour.

Bibliographie :

(1) Biochimie, Etudes médicales et biologiques, Jacques Kruh, Hermann paris, p81
(2) Physiologie Humaine, les fondements de la médecine, Gillian Pocock et Christopher D. Richards
(3) Helen, A., Krishnakumar, K., Vijayammal, P.L. & Augusti, K.T. (2003) A Comparative Study of Antioxidants Allyl Cysteine Sulfoxide S- Pharmacology, Volume 67, issue 3, (pp. 113-117).
(4)Ahmed, H.H., Ei-Aziem, S.H.A., Abdel-Wahhab, M.A. (2008) Potential role of cysteine and methionine in the protection against hormonal imbalance and mutagenicity induced by furazolidone Toxicology, Volume 243, issue 1-2, (pp. 31-42)
(5) Swift, J. A. (1968) The electron histochemistry of cystine- containing proteins in thin transverse sections of human hair Journal Microscopy Society, Volume 88, issue 4, (pp. 449-460)
(6)Apports nutritionnels conseillés pour la population française, 3ème édition, CNERNA-CNRS,2001