Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

iStock_000015265214glycineXSmallLa glycine est un acide aminé non esentiel. En tant que neuromédiateur, il possède un effet calmant sur le système nerveux. Il participe également à la contraction musculaire, au bon fonctionnement du foie, de l'estomac et de la prostate. On le retrouve dans les cacahuètes, la viande, le poisson et les amandes.

  1. Définition générale
  2. Importance pour la santé : fonctions dans l'organisme
  3. Apports alimentaires et quantités associées
  4. Effets d'une supplémentation en glycine

Définition générale

La glycine est un acide aminé simple, dit non essentiel, car il est synthétisé par l’organisme. Il dispose d’un goût sucré, ce qui lui vaut d’être souvent utilisé dans les exhausteurs de goût ou les édulcorants. C’est le plus petit de tous les acides aminés.(1) (2)

Importance pour la santé : fonctions dans l'organisme

La glycine est présente dans de nombreux organes mais joue son rôle le plus important au niveau du cerveau en tant que neuromédiateur inhibiteur (substance chimique capable d’inhiber une action en cours au niveau de la moelle épinière). Elle possède ainsi un effet calmant. (3)

La glycine est également un des précurseurs de la créatine, dérivé d’acides aminés jouant des rôles très important dans l’apport d’énergie et dans la contraction musculaire (4) .

On retrouve également la glycine au niveau de la vésicule biliaire, puisqu’il participe à la synthèse des acides biliaires au niveau du foie. Ces acides sont indispensables pour la destruction des graisses alimentaires. La glycine agit également au niveau de l’estomac en stimulant la production des acides gastriques. (5)

D’importantes quantités de glycine sont également retrouvées dans le liquide de la prostate, ce qui pourrait impliquer un rôle protecteur de la glycine sur cette glande. (2)

Apports alimentaires et quantités associées

La glycine est présente dans la viande, les cacahuètes, les amandes, la levure de boulangerie ou encore le poisson. Elle doit être consommée entre 500 et 2000 mg par jour.

Effets d’une supplémentation en glycine

Voir les études sur la supplémentation en glycine

Conclusion

La glycine est un acide aminé très présent dans la viande, le poisson et certains fruits. Synthétisée par l’organisme, la glycine est essentielle pour le fonctionnement du cerveau, mais également des muscles, de l’estomac et de la prostate. Les quantités synthétisées par notre organisme étant insuffisante pour assurer toutes ses fonctions, il est recommandé d’en consommer entre 500 et 2000 mg par jour.

Bibliographie

(1) Biochimie, Etudes médicales et biologiques, Jacques Kruh, Hermann paris, p81
(2) Physiologie Humaine, les fondements de la médecine, Gillian Pocock et Christopher D. Richards
(3) Yamadera, W., Inagawa, K., Chiba, S., Bannai, Takahashi, M. & Nakayama, K. (2007) Glycine ingestion improves subjective sleep quality in human volunteers, correlating with polysomnographic changes Sleep and Biological Rhythms, Volume 5, issue 2, (pp. 126-131)
(4) Zeibig, J., Karlic, H., Lohninger, A., Dumsgaard, R. & Smekal, G. (2005) Do Blood Cells Mimic Gene Expression Profile Alterations Known to Occur in Muscular Adaption in Enduranced Training? European Journal of Applied Physiologics, issue 95, (pp. 96-104)
(5)Kasai, K., Kobayashi, M. & Shimoda, S.I. (1978) Stimulatory effect of glycine on human growth hormone secretion Metabolism, Clinical and Experimental, Volume 27, issue 2, (pp. 201-208)