Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

ail

Retour liste alphabétique

  1. Nom et famille
  2. Description, composition et partie utilisée
  3. Propriétés
  4. Conseils d'utilisation et précautions d'emploi

Nom et famille

Allium sativum

L’ail est un légume de la famille des Alliacées.

Description, composition et partie utilisée

Possédant de nombreuses vertus, l’ail serait originaire des régions situées entre la mer Caspienne et la Chine. Ce sont les gousses d'ail qui sont utilisées.

Elles contiennent des acides phénols, des flavonoïdes et de l'allicine, un composé qui semble être à l’origine des effets bénéfiques de la plante.

Propriétés

Les gousses d'ail préviendraient l’apparition de maladies cardiovasculaires en fluidifiant le sang, en ayant un effet bénéfique sur le cholestérol et en luttant contre l’hypertension artérielle. (1)

La consommation d’ail aurait également des effets bénéfiques dans la prévention de certains cancers (colorectal et estomac), en diminuant de près de 50% le risque de développer ce type de maladie. Il faudrait pour cela consommer près de 6 gousses d’ail par semaine. (2)

La valeur de l'ORAC de l'ail est de 5708 μmol TE/100g.

Conseils d'utilisation et précautions d'emploi

Pour profiter des bienfaits des gousses d'ail, il serait nécessaire de consommer entre 2 et 5 g d'ail cru, ou entre 10 et 15 g d'ail cuit par jour.

L'ail est un puissant irritant pour l'estomac et l'appareil urinaire. Il est conseillé de le consommer pendant les repas pour limiter ce désagrément. Puissant anticoagulant, il doit également être évité chez les femmes enceintes et les enfants en bas âge.

Bibliographie

(1)J Postgrad Med. 1991 Jul;37(3):128-31.Effect of ingestion of raw garlic on serum cholesterol level, clotting time and fibrinolytic activity in normal subjects.Gadkari JV, Joshi VD. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1784022?dopt=Abstract
(2)Am J Clin Nutr. 2000 Oct;72(4):1047-52.Garlic consumption and cancer prevention: meta-analyses of colorectal and stomach cancers. Fleischauer AT, Poole C, Arab L. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11010950?dopt=Citation
Le Guide des plantes qui soignent. La phytothérapie à l’épreuve de la science. Ed. Du Vidal, 2010, p.152