Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn
  1. Présentation

Présentation

articulation

Les douleurs articulaires peuvent avoir des causes multiples comme la répétition de mouvements sollicitant les articulations, ou encore des problèmes inflammatoires. Elles doivent amener à consulter afin d'éviter au patient une immobilité et de fortes douleurs.

Les problèmes d'articulations touchent toutes les couches de population, mais plus généralement les personnes âgées. Les articulations de la hanche, des genoux et des poignets sont mises à rude épreuve au cours de la vie, et sont les premières à défaillir dans le temps.

Les douleurs articulaires peuvent également apparaître lors d'une grippe, suite à un traumatisme articulaire ou encore des affections auto-immunes.

Les douleurs dues à de l'arthrose ou d'autres maladies articulaires sont difficilement supportables et très handicapantes.

Le surpoids est un facteur aggravant ces maladies. Il est donc important de surveiller son alimentation et de pratiquer régulièrement une activité physique, et ce dès le plus jeune âge.

Causes et manifestations

iStock_000013266013XSmallinflammationLes douleurs articulaires possèdent le plus souvent des causes multiples : les mouvements effectués à répétition, une chute ou un choc au niveau des articulations ou encore une maladie sous-jacente. Les articulations le plus touchées sont généralement celles du poignet, du genou, de la hanche et du dos. Elles peuvent entraîner une immobilisation locale du patient contraint, le plus souvent, à porter une atèle ou des bandages pour éviter de solliciter son articulation.

Deux types de douleurs articulaires couramment rencontrées peuvent conduire à une immobilisation :

 

  • L'arthrite est une maladie résultant d'une inflammation chronique qui touche la plupart du temps les articulations du genou, de la hanche ou de la colonne vertébrale. Les doigts et les poignets sont également fréquemment touchés. Les manifestations de l'arthrite sont différentes selon les personnes. On retrouve généralement une douleur dans l'articulation touchée, une raideur, une perte progressive de la flexibilité, et l'apparition de petites bosses au niveau de l'articulation.
  • L'arthrose est une maladie articulaire résultant de l'usure du cartilage des os ayant comme conséquence l'apparition d'une importante réponse inflammatoire. Les articulations du genou et de la hanche sont les principales touchées. Les personnes atteintes d'arthrose sont très sensibles aux variations de température, qui accentuent généralement leurs douleurs. Les causes de l'arthrose sont généralement l'hérédité, l'obésité ou l'exécution de mouvements répétitifs sur le long terme.

Les conséquences de ces deux maladies sont généralement une diminution de la mobilité, entraînant une importante perte d'autonomie. Des épisodes de dépression peuvent également résulter suite à l'invalidation qu'elles entraînent.

Prévalence

En France, la prévalence de l'arthrose est de 52% chez les adultes, et monte jusqu'à 85% chez les personnes âgées de plus de 60 ans. Chez ces dernières, l'arthrose représente la deuxième cause d'invalidité. Les femmes sont également plus touchées que les hommes. (9). L'arthrite est également très fréquente, car elle toucherait entre 0,25% et 0,50% de la population. Les femmes entre 40 et 60 ans semblent plus affectées que les hommes du même âge.

Prévention

L'arthrose est une maladie qui peut être prévenue de plusieurs manières :

-Le contrôle du poids est fortement recommandé. En effet, l'obésité est clairement impliquée dans la plupart des cas d'arthrose du genou. Un excès de poids de 8 kilos augmenterait de près de 70% le risque de souffrir d'arthrose du genou. (10)

-La protection des articulations lors d'efforts physiques importants ou de mouvements répétitifs permet d'éviter une trop grande sollicitation de ces parties.

L'arthrite ne peut être prévenue efficacement, cependant il s'avère que le tabac serait un facteur de risque non négligeable, Veillez donc à surveiller votre consommation de cigarettes. (11).

Pour les sportifs, il est important de bien s'échauffer ainsi que de bien s'hydrater pour éviter l'apparition des douleurs articulaires.

Traitements et approches complémentaires

iStock_000005937673XSmallattentionIl existe de nombreux traitements médicamenteux pour traiter les maladies inflammatoires, cependant nous ne les développerons pas à travers ce site. Pour plus d'informations à ce sujet, renseignez-vous auprès de votre médecin.

 


Certaines plantes et oméga-3 peuvent aider l'organisme à diminuer les douleurs articulaires.

 

Troubles Nutriments Conseils d'utilisation
+18 ans
Mécanisme d'action Aliments ou parties utilisées Efficacité prouvée
Douleurs articulaires Oméga-3 125 à 250 mg par jour (EPA) La consommation d'EPA, à hauteur de 1g par jour pendant 4 mois, réduirait significativement les douleurs articulaires et dorsales des malades (12) Saumon, huile de lin, crevettes +++
Arthrose et Arthrite Griffe du diable
(harpagophytum)
La griffe du diable se trouve sous forme de poudre (3 à 6 g par jour en mangeant) ou sous forme d'extrait (de 600 à 1200 mg par jour en mangeant). De nombreuses études ont démontré l’efficacité de la plante pour réduire les douleurs liées aux maladies articulaires comme l’arthrose (2) . L’harpagophyton possède les mêmes propriétés anti-inflammatoires que les médicaments antiarthritiques (3) . Il permet de réduire la raideur et d’améliorer la mobilité des patients atteints d’arthrose (4) . Cependant, le traitement par harpagophytum est long et il faut attendre 3 mois avant qu’un réel soulagement se fasse ressentir. Tubercules +++
Arthrose Ortie L'ortie peut être consommée sous forme d'extrait (2 à 5 ml par jour) ou sous forme de tisane (2 à 5 g de feuilles séchées dans 150 ml d'eau bouillante, 3 fois par jour). La racine de l'ortie peut être consommée en décoction (1,5 g dans 150 ml d'eau, 3 fois par jour). Si, grâce à sa richesse en minéraux, l'ortie aide à renforcer le squelette, ses feuilles participent également au bien-être des articulations en maintenant leur souplesse et leur mobilité. Plusieurs études laissent entendre que les feuilles d’ortie soulageraient les douleurs arthritiques et permettraient une nette amélioration de la mobilité des patients atteints d’arthrose. (5) (6). Feuilles +++
Douleurs articulaires Cassis On consomme le cassis sous forme de jus et d'huile, tous deux issus des baies. On consomme également les feuilles sous forme d'infusion. De 5 à 12 g de feuilles séchées dans 250 ml d'eau bouillante, à boire deux fois par jour avant les repas. Les préparations à base de feuilles participent au bon fonctionnement des articulations, notamment par la présence de flavonoïdes. Elles permettraient également de traiter la goutte et les troubles rhumatismaux. De nombreuses études menées sur les animaux mettent en avant les propriétés anti-inflammatoires des feuilles. (1) Feuilles, fruits ++
Arthrite Prêle La prêle peut être consommée en infusion (2 g de parties aériennes dans 150 ml d'eau bouillante pendant 10 minutes), en extrait (2 ml, 3 fois par jour) ou encore en poudre (1 g à 2 g, 3 fois par jour). L’utilisation de la prêle pour le bien-être des articulations est liée à sa richesse en minéraux qui lui confère des vertus reminéralisantes. Le silicium, présent sous une forme organique facilement transformable par l’organisme, a un rôle fondamental dans la formation des tissus conjonctifs des articulations. La prêle des champs possèderait également des propriétés anti-douleurs et anti-inflammatoires et pourrait soulager les symptômes des patients souffrants d’arthrite. (7) Tiges ++
Arthrite Bourrache Il est conseillé de prendre entre 6 et 12 g d'huile de bourrache par jour pour en obtenir les effets positifs. L’huile de bourrache pourrait également, selon certaines études, soulager les symptômes liés à l’arthrite en améliorant les douleurs aux articulations et en diminuant l’inflammation. (8) Graines ++
Douleurs articulaires Reine des prés Les feuilles et les fleurs de la reine des prés sont utilisées en tisane. Elle est riche en dérivés salicylés et a donné son nom à l'aspirine. La présence de ces dérivés salicylés explique certainement l'utilisation traditionnelle de la reine des prés pour favoriser le confort des articulations sensibles Feuilles, fleurs +

 

Légende : + Effet possible, ++ Effet probable, +++ Bon effet, ++++ Très bon effet

Bibliographie

(1). ESCOP. Monographs on the Medicinal Uses of Plants Drugs. Ribis nigri folium - Blackcurrant leaf. Centre for Complementary Health Studies, University of Exeter, United Kingdom, 1997.
BRUNETON J. « Pharmacognosie Phytochimie Plantes médicinales », éditions Lavoisier Tec & Doc, 1993, p. 365
(2) Arthritis Research Campaign report: Complementary and alternative medicines for the treatment of rheumatoid arthritis, osteoarthritis and fibromyalgia ; devil’s claw page 33 2008 http://www.nelm.nhs.uk/en/NeLM-Area/News/2009---February/12/Arthritis-Research-Campaign-report-Complementary-and-alternative-medicines-for-the-treatment-of-rheumatoid-arthritis-osteoarthritis-and-fibromyalgia/
(3) phytomedecine 2000 Jun;7(3):177-83. Efficacy and tolerance of Harpagophytum procumbens versus diacerhein in treatment of osteoarthritis. Chantre P, Cappelaere A, Leblan D, Guedon D, Vandermander J, Fournie B. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/11185727
(4) Effectiveness and Safety of Devil's Claw Tablets in Patients with General Rheumatic Disorders WARNOCK Mary (1) ; MCBEAN Douglas;SUTER Andreas ;TAN Jen ;WHITTAKER Patricia http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=19904330
(5) A comprehensive review on nettle effect and efficacy profiles, Part I: Herba urticae CHRUBASIK Julia E. ; ROUFOGALIS Basil D. WAGNER Hildebert ; CHRUBASIK Sigrun A. ; http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=18827982
(6) J R Soc Med. 2000 Jun;93(6):305-9.Randomized controlled trial of nettle sting for treatment of base-of-thumb pain. Randall C, Randall H, Dobbs F, Hutton C, Sanders H. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10911825
(7)Pharmacol Res. 2004 Mar;49(3):239-43.Antinociceptive and anti-inflammatory properties of the hydroalcoholic extract of stems from Equisetum arvense L. in mice. Do, dos Santos JG Jr, Russi M, Lanziotti VM, Leal LK, Cunha GM. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14726218
(8) Rheumatology (Oxford). 2003 May;42(5):652-9. Herbal medicines for the treatment of rheumatoid arthritis: a systematic review. Soeken KL, Miller SA, Ernst E. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12709541?dopt=Abstract
(9)La maladie arthrosique : Critères de définition et épidémiologie = Arthrosis as a disease : Definition and epidemiology criteria MAZIERES B. http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=1517386
(10) Body mass index in young men and the risk of subsequent knee and hip osteoarthritis Gelber AC, Hochberg MC AM J Med 1999 Dec 107 (6) :542-8 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10625021
(11) http://www.rhumatologie.asso.fr/04-Rhumatismes/grandes-maladies/0D-dossier-polyarthrite/sommaire-polyarthrite.asp
(12) Omega-3 fatty acids (fish oil) as an anti-inflammatory: an alternative to nonsteroidal anti-inflammatory drugs for discogenic pain.Maroon JC, Bost JW.